Poli­­­­­­­tique – La nouvelle garde prend le pouvoir : Jéré­mie Bréaud (9/16)

Ils sont les visages de la nouvelle génération politique qui s’installe aujourd’hui dans la métropole. Dans le sillon de Grégory Doucet à Lyon et Cédric Van Styvendael à Villeurbanne qui ont pris le pouvoir quatre ans après le raz-de-marée LREM des législatives de 2017, ces jeunes élus imposent leurs nouveaux codes dans un paysage marqué par deux décennies de « Collombie ».

Jéré­mie Bréaud : 40 ans – Maire LR de Bron

« Je m’at­ten­dais à ce qu’il y ait quelques moments compliqués, mais je ne pensais pas que ça allait être aussi fort. Je ne me suis pas présenté pour me retrou­ver avec deux gardes du corps sur le dos… » Élu maire de Bron l’été dernier, Jéré­mie Bréaud vit un début de mandat parti­cu­liè­re­ment agité. Menacé de mort et de déca­pi­ta­tion à plusieurs reprises suite à sa bataille menée contre les trafiquants de drogue et la délinquance dans sa commune, l’élu LR a été placé sous protec­tion poli­cière début avril. « On applique ce qu’on a dit qu’on allait appliqué et on voit bien que ça dérange l’ex­trême mino­rité d’in­di­vi­dus qui commet des choses inad­mis­sibles », détaille l’édile encarté à droite depuis 1997 car « admi­ra­tif à l’époque de l’éner­gie d’un certain Nico­las Sarkozy », qu’il a d’ailleurs rencon­tré à Paris début mai. 

>>>À lire aussi : La nouvelle garde poli­­­­­­­tique prend le pouvoir à Lyon

Dix ans dans le privé

Si la poli­tique l’a donc titillé depuis toujours, Jéré­mie Bréaud a retardé l’échéance, passant une dizaine d’an­nées dans le privé (RH et commu­ni­ca­tion), avant de se lancer. « J’en avais envie, mais installé dans un certain confort, j’avais des barrières psycho­lo­giques qui ont fait que je n’ai pas tout de suite pris ce virage. Il a fallu attendre un aligne­ment des planètes et la bonne propo­si­tion », détaille ce grand fan de Johnny Hally­day, passé par le cabi­net de Gilles Gascon à Saint-Priest et proche de figures locales de la droite comme Philippe Cochet et Michel Foris­sier. En faisant de la ques­tion sécu­ri­taire la grande prio­rité de son mandat à Bron – « pour lutter contre la délinquance et faire reve­nir les commerces de proxi­mité » -, Jéré­mie Bréaud avait convaincu Laurent Wauquiez, réélu à la tête de la Région, d’en faire sa tête de liste dans la Métro­pole de Lyon lors des dernières régio­nales.

>>>À lire aussi : La nouvelle garde prend le pouvoir : Audrey Hénocque (1/16)

>>>À lire aussi : La nouvelle garde prend le pouvoir : Sébas­­­­­­­tien Michel (2/16)

>>>À lire aussi : La nouvelle garde prend le pouvoir : Fabien Bagnon (3/16)

>>>À lire aussi : La nouvelle garde prend le pouvoir : Blan­­­­­dine Brocard (4/16)

>>>À lire aussi : La nouvelle garde prend le pouvoir : Anissa Khed­­­­her (5/16)

>>>À lire aussi : La nouvelle garde prend le pouvoir : Valen­­­tin Lungens­­trass (6/16)

>>>À lire aussi : La nouvelle garde prend le pouvoir : Thomas Gassilloud (7/16)

>>>À lire aussi : La nouvelle garde prend le pouvoir : Thomas Dossus (8/16)

Remonter