Dispa­ri­tion brutale de Jean-Charles Foddis

Le directeur exécutif de l’Aderly est décédé subitement dans la nuit de jeudi à vendredi. Il dirigeait l’agence de développement économique lyonnaise depuis six ans.

Les sala­riés de l’Aderly (Agence pour le déve­lop­pe­ment écono­mique de la région lyon­naise) sont sous le choc. Ils ont appris ce lundi, au retour de leurs vacances pour la plupart, la mort subite de leur direc­teur exécu­tif dans la nuit de jeudi à vendredi. A 55 ans tout juste, Jean-Charles Foddis, avenant et chaleu­reux, diri­geait l’Aderly depuis six ans exac­te­ment. Il était arrivé à l’été 2015, prenant la suite de Jacques de Chilly, parti rejoindre la Métro­pole de Lyon à la demande de Gérard Collomb.

Diplômé de l’Uni­ver­sité Claude Bernard Lyon 1, Jean-Charles Foddis avait travaillé succes­si­ve­ment chez Cole­tica, Engel­hard et BASF avant de rejoindre l’Aderly. En six ans, Jean-Charles Foddis avait su impri­mer sa marque à la tête de l’Aderly et se faire appré­cier de ses équipes. Diri­geant de l’agence créée en 1974 par Jean Chemain (alors Direc­teur géné­ral de la CCI de Lyon), il travaillait en bonne intel­li­gence avec ses diffé­rents inter­lo­cu­teurs : CCI Lyon Métro­pole Saint-Etienne Roanne (dont l’Aderly est une émana­tion directe), mais aussi le Medef, la CPME et les collec­ti­vi­tés locales : Ville de Lyon, Métro­pole de Lyon, mais aussi les terri­toires du Pôle Métro­po­li­tain (St-Etienne, Vienne, Bour­goin-Jallieu).

Hommage de Gérard Collomb

Début juillet, Jean-Charles Foddis avait dressé le bilan annuel de l’Aderly, en présence des élus du nouvel exécu­tif de la Métro­pole de Lyon. L’oc­ca­sion pour lui préci­ser que la préoc­cu­pa­tion envi­ron­ne­men­tale figu­rait dans la stra­té­gie de l’agence depuis 2017. « Nous avons initié cette nouvelle approche fin 2017, alors que nous venions de passer deux années de suite la barre des 100 implan­­ta­­tions et des 2 000 emplois créés en 2016 et en 2017, expliquait alors Jean-Charles FoddisOn a alors réflé­­chi à faire venir des projets plus durables, à cher­­cher des inves­­tis­­se­­ments-impacts, pas seule­­ment sur des secteurs forts, pour rendre le terri­­toire plus rési­­lient. » Une évolu­­tion de la stra­­té­­gie, pour contri­­buer au déve­­lop­­pe­­ment équi­­li­­bré du terri­­toire, « initiée bien avant l’ar­­ri­­vée des écolo­­gistes à la Métro­­pole », rappe­lait dans un sourire le direc­­teur exécu­­tif de l’Aderly.

Premier à réagir à la mort de Jean-Charles Foddis, Gérard Collomb, l’an­cien maire et président de la Métro­pole de Lyon souligne que « Jean-Charles Foddis était l’un de ceux qui avaient permis à Lyon de rayon­ner à l’in­ter­na­tio­nal, d’at­ti­rer les entre­prises étran­gères et de confor­ter le tissu écono­mique de notre métro­pole et de l’aire urbaine Lyon­naise ».

Lyon Déci­deurs présente à la famille de Jean-Charles Foddis et à ses proches, ainsi qu’aux équipes de l’Aderly, ses très sincères condo­léances.

Remonter