Assu­rance : Alptis acquiert le cour­tier GEA

Le groupe associatif lyonnais de protection sociale conforte son pôle spécialisé dans l’assurance des biens d’exception avec l’acquisition du courtier GEA, positionné sur le marché des hôtels et restaurants haut de gamme. Avec 13 collaborateurs, le courtier parisien pèse 3,2 millions € de chiffre d’affaires.

L’ac­qui­si­tion de GEA (Groupe euro­péen d’as­su­rances) par Alptis s’ins­crit dans le cadre de la stra­té­gie de diver­si­fi­ca­tion du groupe lyon­nais qui entend se déve­lop­per sur le marché de l’as­su­rance dommages (IARD – Incen­die, acci­dent, risques divers), notam­ment via la créa­tion de Signa­ture Assu­rances en 2018, spécia­li­sée dans l’as­su­rance des biens d’ex­cep­tion. Effec­tive au 1er septembre, l’ar­ri­vée de GEA au sein d’Alptis permet à ce dernier de se renfor­cer sur le marché des hôtels, bars et restau­rants haut de gamme, ainsi que des trai­teurs mais aussi des châteaux et belles demeures, clas­sées ou non clas­sées.

En plus des solu­tions d’as­su­rance, GEA propose aussi une offre en santé prévoyance. Soit, au total, 3 500 clients CHR et trai­teurs et 1 000 clients en châteaux et belles demeures avec une équipe de 13 colla­bo­ra­teurs pour un chiffre d’af­faires de 3,2 millions €. « Nous avons de nombreux points communs avec le groupe Alptis : la proxi­mité vis-à-vis de nos clients, la grande atten­tion portée à la qualité des solu­tions que nous leur propo­sons, déclare Adrien Char­let, direc­teur exécu­tif de GEA. Avec ce parte­na­riat, nous nous donnons des moyens supplé­men­taires pour que chacun puisse ampli­fier son déve­lop­pe­ment ».

Symbiose 2023

Créé à Lyon en 1976, Alptis reven­dique avec sa filiale opéra­tion­nelle, Alptis Assu­rances, le rang de 3ème cour­tier gros­siste de France. Il inter­vient dans les domaines de la santé, de la prévoyance, de l’as­su­rance de prêts, de l’épargne retraite et du finan­ce­ment, pour les parti­cu­liers, les travailleurs indé­pen­dants et les entre­prises. Le groupe protège aujourd’­hui près de 475 000 personnes en France. Orga­nisé autour d’un modèle colla­bo­ra­tif et parti­ci­pa­tif, Alptis s’ap­puie sur 600 adhé­rents actifs béné­voles parti­ci­pant à la gouver­nance du groupe à travers des comi­tés locaux. Ces derniers orga­nisent près de 400 actions de santé chaque année. Alptis travaille avec un réseau de 7 900 cour­tiers. En 2019, il a réalisé 113 millions € de chiffre d’af­faires avec près de 600 colla­bo­ra­teurs.

Nommée direc­trice géné­rale d’Alptis début 2021, Marie Soyer Content dirige le groupe lyon­nais aux côtés de Jean-Paul Babey, président d’Alp­tis Assu­rances. Et ce, autour d’un chan­tier prin­ci­pal : la mise en œuvre, avec l’en­semble des équipes du groupe, du nouveau plan stra­té­gique d’Alptis à trois ans, Symbiose 2023.

Remonter