Global Indus­trie : tout le monde se lève pour l’in­dus­trie !

Le salon Global Industrie a ouvert ses portes pour quatre jours à Eurexpo, en présence du Premier ministre et sa ministre déléguée à l’Industrie. Et la Métropole de Lyon présente son Manifeste pour « Une industrie qui se transforme et s’engage pour l’environnement ».

Retour au 1er plan des grands salons profes­sion­nels. Et c’est Global Indus­trie qui ouvre le bal à Eurexpo depuis ce matin et pour 4 jours. Un salon majeur et qui fait le plein de tête d’af­fiche pour sa 1ère jour­née. Inau­gu­ra­tion avec Agnès Pannier-Runa­cher, ministre délé­gué à l’In­dus­trie et présence du Premier ministre, Jean Castex, en fin de mati­née à l’is­sue du Conseil natio­nal de l’in­dus­trie pour faire le point sur le plan de relance de 100 milliards € (dont 40 appor­tés par l’Union euro­péenne), un an après sa présen­ta­tion et dres­ser un 1er bilan de tout ce qui a été engagé en matière de réin­dus­tria­li­sa­tion (533 projets indus­triels soute­nus).

« L’in­dus­trie est la colonne verté­brale de l’éco­no­mie, rappelle Agnès Pannier-Runa­cher. C’est dans l’in­dus­trie que se concentrent la R & D, les dépôts de brevets et l’in­no­va­tion. C’est dans l’in­dus­trie que nous mesu­rons notre degré d’au­to­no­mie stra­té­gique ». Une réin­dus­tria­li­sa­tion qui fait large­ment consen­sus, comme en témoigne la présence de Bruno Bernard et Laurent Wauquiez autour de la ministre de l’In­dus­trie, guidée par Olivier Ginon, qui a retrouvé le sourire en cette rentrée avec un agenda de mani­fes­ta­tions parti­cu­liè­re­ment chargé jusqu’à la fin de l’an­née.

50 000 visi­teurs atten­dus

Global Indus­trie, qui se présente comme 4 salons en un seul, accueille 2 500 expo­sants jusqu’à jeudi soir et attend 50 000 visi­teurs. Jean Castex a pour­suivi sa visite par un rendez-vous à Rous­sillon en Isère chez Seqens, l’en­tre­prise qui fabrique le prin­cipe actif du para­cé­ta­mol, exemple emblé­ma­tique de relo­ca­li­sa­tion encou­ra­gée tant par le gouver­ne­ment que par la région Auvergne-Rhône-Alpes.

En début d’après-midi, c’est au tour de Bruno Bernard, Président de la Métro­pole de Lyon et Emeline Baume, la 1ère vice-prési­dente délé­guée à l’éco­no­mie et l’em­ploi de présen­ter leur Mani­feste pour « Une indus­trie qui se trans­forme et s’en­gage pour l’en­vi­ron­ne­ment ». Une signa­ture en présence de Stanis­las Lacroix, PDG d’Aldes et président de la Ruche indus­trielle ; Alexan­dra Mathio­lon, direc­trice géné­rale de Serfim ; Philippe Rosier, PDG de Symbio et Bruno Voland, président de l’UIMM Lyon.

Lance­ment du Fonds d’amorçage indus­triel à impacts

Et, dans la foulée, deux lance­ments offi­ciels ont été confir­més : celui du Fonds d’amorçage indus­triel à impacts et celui de la Fonda­tion pour la recon­nexion indus­trielle, deux projets portés conjoin­te­ment par la Métro­pole de Lyon et Saint-Etienne Métro­pole, cette dernière étant repré­sen­tée par Marc Chas­sau­béné, vice-président délé­gué au design, à la culture et au numé­rique.

Consent choices
Remonter