Emlyon reprend racine à Lyon

En plantant le 1er arbre du futur campus de l’école dans le 7e arrondissement, la patronne d’emlyon et le président d’Altarea ont donné le top départ d’un chantier à 100 millions €. Livraison prévue fin 2023 pour une arrivée des étudiants en janvier 2024.

« Que le campus d’em­lyon devienne l’agora des trans­for­ma­tions, lieu de produc­tion et de partage de connais­sances pour les jeunes géné­ra­tions et les acteurs du monde socio-écono­mique, bâtis­seurs d’une société plus juste, soli­daire et respec­tueuse de la Planète ». Comme chaque acteur majeur de la pose de 1ère pierre du nouveau campus d’emlyon busi­ness school, Isabelle Huault, prési­dente du direc­toire et direc­trice géné­rale de l’Ecole a glissé un vœu, en même temps, qu’elle plan­tait, en fait, le 1er arbre du campus avec le président fonda­teur d’Alta­rea, Alain Tara­vella, en présence de Philippe Chiam­ba­retta, archi­tecte et fonda­teur de l’agence PCA-Stream ; Grégory Doucet, maire de Lyon ; Bruno Bernard, président de la Métro­pole et du président de la CCI Lyon Métro­pole. L’an­cien maire et président de la Métro­pole, Gérard Collomb, était aussi de la fête, tout comme Emma­nuel Imber­ton, l’an­cien président de la CCI lyon­naise, à l’ori­gine du projet. Paral­lè­le­ment au projet de nouveau Campus, initié à la fin des années 2010 la CCI a procédé à la priva­ti­sa­tion de l’école de mana­ge­ment en 2019, confiant sa desti­née au Fonds Qualium Inves­tis­se­ment accom­pa­gné par Bpifrance, avec un apport sonnant et trébu­chant de plus de 100 millions €.

>>>À lire aussi : Qui pour rempla­­cer emlyon à Ecully ?

Agir pour le climat

Après 50 ans à Ecully, l’école lyon­naise, signera donc son grand retour dans le 7e sur un ancien site indus­triel des Câbles de Lyon deve­nus Nexans. A partir de 2022, elle fêtera ses 150 ans d’exis­tence avec des événe­ments qui jalon­ne­ront les 18 mois condui­sant à son arri­vée dans le quar­tier Jean-Jaurès, début 2024. Dans les faits, les travaux ont démarré en juillet dernier pour une livrai­son du campus par Coge­dim prévue fin 2023 et une mise en service début 2024. Un inves­tis­se­ment de 100,5 millions € pour un site déve­loppé sur près de 30 000 m2 dont 7 000 m2 d’es­paces « colla­bo­ra­tifs et expé­rien­ciels » (voir Lyon Déci­deurs N°8 d’oc­tobre 2020).

Ce campus prend tout son sens dans le cadre du plan stra­té­gique « Confluences 2025 » présenté par Isabelle Huault, arri­vée il y a 13 mois et qui vise à faire figu­rer emlyon dans le Top 15 des Global Busi­ness Univer­si­ties d’ici à 5 ans. Avec, à la clé, un nouvel élan de l’Ecole sur la scène acadé­mique, le renfor­ce­ment de sa dimen­sion inter­na­tio­nale ainsi qu’un enga­ge­ment social et envi­ron­ne­men­tal très marqué. Le campus ambi­tionne d’être label­lisé HQE, Breeam Very Good avec des certi­fi­ca­tions R2S et Osmoz. Emlyon est deve­nue société à mission en juillet dernier avec une raison d’être inscrite dans ses statuts : « former et accom­pa­gner tout au long de leur vie des personnes éclai­rées qui trans­forment les orga­ni­sa­tions avec effi­ca­cité pour une société plus juste, soli­daire et respec­tueuse de la planète ». Emlyon et ses étudiants travaillent sur la ques­tion des inéga­li­tés. A l’oc­ca­sion de la rentrée 2021–2022, un cours « Agir pour le climat » fait son appa­ri­tion pour la nouvelle promo­tion du programme grande école.

Remonter