SBT Human(s) Matter est bien repar­tie au 1er semestre 2021

La société lyon­naise SBT Human(s) Matter, spécia­liste du design cogni­tif, et lancée voici plus de 20 ans autour de l’an­cien maire de Lyon, Michel Noir, a vu son acti­vité redé­mar­rer forte­ment au 1er semestre 2021. Son chiffre d’af­faires conso­lidé s’ins­crit en hausse de 22,5% à 8,2 millions € (dépas­sant aussi son niveau du 1er semestre 2019 à 7,2 millions €). Le résul­tat d’ex­ploi­ta­tion affiche aussi une belle progres­sion à 682 700 € (multi­plié par 7), tandis que le résul­tat net des entre­prises inté­grées avant impôt est multi­plié par deux à 210 900 €. Les capi­taux propres conso­li­dés de l’en­tre­prise diri­gée par Franck Tarpin-Bernard (photo) s’élèvent à 6 millions € pour 2,5 millions de dettes finan­cières brutes avec une tréso­re­rie dispo­nible de 3,2 millions. Le groupe SBT a béné­fi­cié de PGE à hauteur de 2,2 millions. Avec une centaine de colla­bo­ra­teurs, SBT Human(s) Matter regroupe des cher­cheurs et experts en sciences cogni­tives, en péda­go­gie, en digi­tal et en data science réunis avec pour objec­tif de déve­lop­per les poten­tia­li­tés cogni­tives et des indi­vi­dus et des collec­tifs. Présent dans 3 pays, l’en­tre­prise instal­lée à la Confluence possède 4 bureaux en France : Paris, Grenoble, Toulouse et Lyon.

Remonter