Boldo­duc mise sur son tour de cou anti-covid

Le groupe Boldoduc, spécialiste dans la fabrication de textile à usage technique, propose depuis septembre 2020 un tour de cou anti-covid spécialement conçu pour le ski. Un produit qui connaît un « départ canon » avec la réouverture des pistes de ski.

Le groupe lyon­nais Boldo­duc (10 millions d’eu­ros de chiffre d’af­faires en 2021, 65 colla­bo­ra­teurs), spécia­liste dans la fabri­ca­tion de textile à usage tech­nique, connaît un « départ canon » avec son tour de cou anti-covid déve­loppé pour les skieurs sous sa marque Boldo’AIR Sport. Dispo­nible depuis septembre 2020, l’in­no­va­tion a fait les frais de la ferme­ture des stations de ski l’hi­ver dernier. « Au départ, les shops de montagne étaient inté­res­sés par ce tour de cou mais les réac­tions étaient encore trop faibles par rapport à ce qu’on espé­rait, notam­ment parce que les stations n’ont pas pu ouvrir l’hi­ver dernier. Mais là, avec les annonces du gouver­ne­ment sur le port du masque obli­ga­toire dans les files d’at­tente, tout le monde se l’ar­rache et nos ventes ont consi­dé­ra­ble­ment augmenté. », affirme Jean-Charles Potelle, le Pdg du groupe Boldo­duc.

Des produits testés avec l’ESF

« Ce tour de cou deux en un a été validé par la direc­tion géné­rale de l’ar­me­ment l’hi­ver dernier. Enfin, on a fait tester notre produit aux moni­teurs de l’ESF pour avoir leurs impres­sions et leurs ressen­tis sur l’uti­lité de cet équi­pe­ment. Tout comme la DGA, ils ont validé et approuvé le tour de cou », pour­suit Jean-Charles Potelle. Les produits Boldo’AIR Sport, qui regroupent bonnets, écharpes et bandeaux, sont fabriqués à Lyon et 80 000 pièces ont déjà été vendues dans les stations de ski. « A la fin de la saison, on espère avoir vendu 150 000 produits. Cette année on se concentre sur la France et on propo­sera l’an­née prochaine cette gamme en Autriche, en Italie et en Suisse. » Et le groupe voit déjà plus loin et envi­sage de complé­ter cette collec­tion avec des équi­pe­ments (t-shirt, bras­sières et masques) pour le Tour de France.

Consent choices
Remonter