Docti­bike : Anne-Sophie Cais­ti­ker s’adosse à Green Riders

La société villeurbannaise Doctibike, spécialisée dans la réparation et le reconditionnent de batteries électriques rejoint le parisien Green Riders avec l'ambition de devenir « un leader européen de la mobilité électrique ».

Les discus­sions avaient été enga­gées au prin­temps, et la signa­ture vient d’être offi­cia­li­sée : l’en­tre­prise villeur­ban­naise Docti­bike, spécia­li­sée dans la répa­ra­tion et le recon­di­tion­ne­ment de batte­ries de vélos élec­triques, rejoint le groupe pari­sien de vente et de services autour de la mobi­lité élec­trique (trot­ti­nettes, scoo­ters et motos) Green Riders avec l’am­bi­tion de « deve­nir un leader euro­péen de la mobi­lité élec­trique ». Un nouvel ensemble qui vise 20 millions d’eu­ros de chiffre d’af­faires à fin 2022. « Avec ce rappro­che­ment, nous créons le seul groupe français propo­sant une offre complète incluant la vente de produits de mobi­lité élec­trique, mais aussi la répa­ra­tion et le recon­di­tion­ne­ment des batte­ries. Cette opéra­tion nous fait gagner plusieurs années dans notre plan de déve­lop­pe­ment car elle va nous permettre de prendre des parts de marché très rapi­de­ment, de nous struc­tu­rer et d’at­teindre un leader­ship euro­péen dès 2024 grâce à la force du groupe », commente Anne-Sophie Cais­ti­ker, la fonda­trice et prési­dente de Docti­bike (15 colla­bo­ra­teurs) qui reven­dique 15 000 batte­ries trai­tées cette année.

« Une belle longueur d’avance »

Une prise de parti­ci­pa­tion de Green Riders qui s’ac­com­pagne d’une réor­ga­ni­sa­tion de la gouver­nance : Anne-Sophie Cais­ti­ker est nommée direc­trice géné­rale du groupe, tandis que son asso­cié et co-fonda­teur Pierre Fran­cisco prend la direc­tion de Docti­bike. « Et Docti­bike va rester à Villeur­banne », précise Anne-Sophie Cais­ti­ker, alors que l’en­tre­prise s’ap­prête à doubler, l’an­née prochaine, la surface de sa factory où l’en­semble des batte­ries sont répa­rées et recon­di­tion­nées. En plus de son implan­ta­tion histo­rique, le groupe prévoit l’ou­ver­ture d’un atelier en Alle­magne et aux Pays-Bas d’ici septembre 2022, où Docti­bike réalise déjà 15% de son chiffre d’af­faires. « Le marché de la mobi­lité élec­trique est composé de beau­coup de petites socié­tés, il va arri­ver à matu­rité et se concen­trer. A ce moment-là nous aurons une belle longueur d’avance », se réjouit Anne-Sophie Cais­ti­ker.

Consent choices
Remonter