Endrix : David Humbert lève 5 millions €

Nouvelle étape dans la stra­té­gie de crois­sance du groupe lyon­nais d’ex­per­tise-comp­table présidé par David Humbert. Après avoir lancé sa nouvelle iden­tité de marque, Endrix, cet automne, l’ex Groupe SFC vient de lever 5 millions € auprès de Bpifrance et de BNP Pari­bas Déve­lop­pe­ment. Une première dans l’his­toire du groupe. En ouvrant son capi­tal à deux finan­ciers, Endrix entend « béné­fi­cier d’un accé­lé­ra­teur de déve­lop­pe­ment impor­tant et de parte­naires stra­té­giques afin d’at­teindre ses objec­tifs de crois­sance ». Fondé en 1978, Endrix a connu une forte accé­lé­ra­tion de sa crois­sance depuis 2008, passant de 8 à 42 millions € de chiffre d’af­faires en 2021 avec un renfor­ce­ment de son maillage terri­to­rial autour de 24 implan­ta­tions qui emploient 450 experts au total en Auvergne-Rhône-Alpes, Ile-de-France et Sud. Au-delà de la seule exper­tise-comp­table, Endrix a diver­si­fié ses métiers à partir de 2010 pour se défi­nir comme un groupe d’ac­com­pa­gne­ment et de conseil. Il a ainsi inté­gré le conseil en gestion privée et protec­tion sociale, la recherche de finan­ce­ments, le recru­te­ment et le coaching (acqui­si­tion d’Innoé), la trans­for­ma­tion numé­rique, la RSE. Endrix a aussi annoncé la créa­tion d’une struc­ture d’avo­cats, signe de son ouver­ture à l’in­ter­pro­fes­sion­na­lité.

Cyber­sé­cu­rité et data analy­tics

Avec cette levée de fonds, le groupe de David Humbert veut étof­fer son offre conseil et renfor­cer sa couver­ture terri­to­riale sur l’axe Paris-Lyon-Marseille. Dans sa logique d’ac­com­pa­gne­ment à 360° du diri­geant, Endrix souhaite inté­grer de nouveaux savoir-faire et exper­tises, notam­ment en matière de cyber­sé­cu­rité, de trans­for­ma­tion digi­tale et de data analy­tics, tout en confor­tant sa présence sur le marché des ETI. « Cette levée de de fonds repré­sente une formi­dable oppor­tu­nité de conti­nuer à nous struc­tu­rer afin de pour­suivre notre crois­sance et atteindre les objec­tifs que nous nous sommes fixés en matière d’ac­com­pa­gne­ment client, précise David Humbert. Nous sommes ravis d’avoir Bpifrance et BNP Pari­bas pour parte­naires finan­ciers à nos côtés, et nous n’ex­cluons pas de nouvelles phases d’in­ves­tis­se­ment pour toujours mieux prépa­rer l’ave­nir. »

Remonter