L’En­tre­prise des Possibles enre­gistre son 100e adhé­rent

Créé fin 2019 à l'initiative d'Alain Mérieux, le collectif d'entreprises mobilisés pour les sans-abri dans la Métropole L'Entreprise des possible enregistre son 100e adhérents avec la signature de l'Institut Paul-Bocuse.

Moins de trois ans après son lance­ment, l’En­tre­prise des Possibles passe le cap des 100 adhé­rents avec la signa­ture, ce lundi, de l’Ins­ti­tut Paul-Bocuse. Créé à l’ini­tia­tive d’Alain Mérieux, le collec­tif a pour voca­tion de mobi­li­ser les entre­prises et leurs colla­bo­ra­teurs pour les sans-abris aux côtés d’as­so­cia­tions de la Métro­pole qui travaillent sur le terrain. Des acteurs emblé­ma­tiques ont rejoint l’En­tre­prise des Possibles cette année : L’Olym­pique Lyon­nais, l’Ucly, EmLyon busi­ness school, Holding Textile Hermès… Depuis son lance­ment, ce sont ainsi 3000 personnes qui ont été aidés dans la Métro­pole, avec notam­ment 1250 mises à l’abri. « L’en­tre­prise des Possibles confirme sa forte dyna­mique de déve­lop­pe­ment avec une montée en puis­sance en 2021 qui a vu le double­ment du nombre de ses adhé­rents comme celui des ressources finan­cières mobi­li­sées, grâce en parti­cu­lier aux dons de congés payés des colla­bo­ra­teurs », commente Alain Mérieux.

2000 personnes aidées l’an­née prochaine

Au total, ce sont plus de 1,1 million d’eu­ros collec­tés grâce au mécé­nat et au dons de congés payés moné­ti­sés (soit 2,5 millions d’eu­ros depuis 2019) qui seront mobi­li­sés en 2022, pour soute­nir 18 projets. Des actions qui devraient béné­fi­cier à 2000 personnes, en ciblant prio­ri­tai­re­ment les projets venant en aide aux femmes seules avec des enfants et aux jeunes en grande préca­rité à travers des propo­si­tion d’hé­ber­ge­ment, d’ac­cès aux soins et des actions d’in­ser­tion sociale et profes­sion­nelle. « Pour nombre de ces projets, l’En­tre­prise des Possibles a joué un rôle de déclen­cheur et d’ac­cé­lé­ra­teur et nous sommes fiers de les avoir rendus possibles », pour­suit Alain Mérieux. Et l’En­tre­prise des Possibles entend encore gonfler le nombre de ses parte­naires en 2022. « L’objec­tif est de signer 25% d’adhé­rents supplé­men­taires. Et cela demande de l’ac­com­pa­gne­ment de notre part car l’idée n’est pas simple­ment que les entre­prises signent pour rejoindre le collec­tif, mais qu’elle s’en­gagent véri­ta­ble­ment », complète Patrick Lepa­gneul, le direc­teur géné­ral délé­gué de l’En­tre­prise des Possibles.

Consent choices
Remonter