Sipa­rex : Bertrand Rambaud atteint la barre des 3 milliards € d’ac­tifs sous gestion

Début 2020, Bertrand Rambaud, président de Sipa­rex, spécia­liste français indé­pen­dant du capi­tal-inves­tis­se­ment, annonçait viser la barre des 5 milliards € d’ac­tifs sous gestion, sans donner de date à l’at­teinte de cet objec­tif. Sipa­rex en était alors à 2 milliards €. Etape inter­mé­diaire sur la route des 5 milliards, le palier des 3 milliards vient donc d’être atteint. A travers Sipa­rex Asso­ciés (action­naires et prin­ci­paux inves­tis­seurs des fonds gérés), le groupe lyon­nais augmente ses moyens finan­ciers de 500 millions € (dont 265 millions par renfor­ce­ment de fonds propres). Des nouveaux action­naires arrivent -Edify, MACSF et SMA BTP- tandis que le Crédit Agri­cole Centre Est, Crédit Agri­cole Assu­rances, BPAURA ou Apicil renforcent leurs posi­tions aux côtés d’autres groupes histo­rique­ment présents dans Sipa­rex Asso­ciés : Miche­lin, Seb, Insti­tut Mérieux, Norgefi (familles indus­trielles du Nord). Dans le même temps, l’équipe de mana­ge­ment (Sigefi Part­ners) renforce sa posi­tion sur le contrôle de la société de gestion du groupe Sipa­rex : Sigefi est déte­nue désor­mais à 60% par Sigefi Part­ners (51% aupa­ra­vant), tandis que Sipa­rex Asso­ciés voit sa part rame­née de 49 à 40% dans Sigefi.

Yves Chapot, futur président de Sipa­rex Asso­ciés

Dans le même temps, Yves Chapot, co-gérant de Miche­lin devrait deve­nir président de Sipa­rex Asso­ciés l’an prochain, à l’is­sue du mandat actuel­le­ment confié à Michel Rollier, ancien gérant de Miche­lin. Ce dernier évoque « le parcours de crois­sance remarquable de Sipa­rex, marqué par le triple­ment des actifs sous gestion en 10 ans » et se déclare « confiant dans les pers­pec­tives de déve­lop­pe­ment du groupe Sipa­rex, accom­pa­gné par ces grands acteurs indus­triels et insti­tu­tion­nels ». De son côté, Bertrand Rambaud, patron opéra­tion­nel du groupe lyon­nais, voit dans cette opéra­tion « une étape très struc­tu­rante pour Sipa­rex, qui permet­tra d’ac­cé­lé­rer sa crois­sance orga­nique, de renfor­cer encore son attrac­ti­vité et de saisir de nouvelles oppor­tu­ni­tés comme nous l’avons fait avec XAnge et plus récem­ment dans la tran­si­tion éner­gé­tique avec l’équipe Tilt »

Remonter