April annonce 300 recru­te­ments en 2022

Impor­tante campagne de recru­te­ments en 2022 pour le groupe lyon­nais April, cour­tier gros­siste en assu­rance, racheté par CVC Capi­tal Part­ners à Bruno Rous­set en 2019. Ce ne sont pas moins de 300 embauches qu’il annonce dont 200 en région lyon­naise. Des postes à pour­voir en CDD et en CDI, en France et à l’in­ter­na­tio­nal, de niveau bac + 2 ou + 3 à bac + 5 dans les domaines de l’IT et du digi­tal pour travailler au sein du nouveau hub dédié April X et de la data factory du groupe. « Il s’agit d’ac­cé­lé­rer le déve­lop­pe­ment de notre offre de service et nos projets de digi­ta­li­sa­tion, notam­ment dans le déve­lop­pe­ment web et appli­ca­tif (déve­lop­peurs, admi­nis­tra­teurs réseaux, archi­tectes) mais aussi dans l’in­fra­struc­ture (systèmes et réseaux, produc­tion) », précise April qui recherche égale­ment des profes­sion­nels de l’ex­pé­rience client : data analyst, chefs de projets marke­ting, char­gés de rela­tions client ou encore conseillers commer­ciaux. Ces 300 recru­te­ments devraient s’éche­lon­ner sur toute l’an­née, sachant que 54 postes sont à pour­voir immé­dia­te­ment mi-janvier.

Après avoir investi plus de 40 millions € dans ses systèmes d’in­for­ma­tion, « l’am­­bi­­tion d’April, c’est d’être la plus grosse assur­­tech en Europe », préci­sait Eric Maumy, son direc­­teur géné­­ral (photo), en juin 2021. Leader du cour­­tage gros­­siste avec un réseau de 15 000 cour­­tiers parte­­naires, April peau­­fine donc son image d’ac­­teur digi­­tal, omni­­ca­­nal et agile. Avec la volonté aussi de retrou­­ver l’es­­prit de conquête notam­­ment sur le marché de l’as­­su­­rance emprun­­teur qui fut la vache à lait d’April dans les années 90 et 2000. April a réalisé 516 millions € de chiffre d’af­faires en 2020 et emploie 2 300 sala­riés début 2022.

Remonter