Métro­pole de Lyon : Bruno Bernard présente un budget de 3,9 milliards d’eu­ros pour 2022

En préam­bule du Conseil de la Métro­pole des 24 et 25 janvier prochains, lors duquel les élus vote­ront le budget 2022, Bruno Bernard, le président de la Métro­pole de Lyon, a présenté ce vendredi les grands axes de ce budget, fixé à 3,9 milliards d’eu­ros.. « Ce budget de 3,9 milliards d’eu­ros se veut ambi­tieux et sérieux à l’image de ce que nous réali­sons depuis près de deux ans. Il offre un cap clair autour de projets qui répondent aux besoins des habi­tants et habi­tantes et s’ins­crit dans notre plan de mandat pour tracer un chemin visible et concret vers la tran­si­tion écolo­gique  », a-t-il soutenu lors d’un temps d’échange avec la presse.

Parmi les chiffres à rete­nir, les 705 millions d’eu­ros d’in­ves­tis­se­ment, soit le deuxième montant le plus élevé pour la collec­ti­vité depuis 2015. « C’est un montant inégalé pour une seconde année de mandat. Il pour­suit notre effort sans précé­dent de 2021 où nous avions réalisé 610 millions d’eu­ros d’in­ves­tis­se­ment  », prolonge le Président de la Métro­pole. 

>>>À lire aussi : Bruno Bernard présente son grand plan pour le tourisme

Prio­rité à la construc­tion de nouveaux loge­ments

L’exé­cu­tif métro­po­li­tain entend par ailleurs mettre l’ac­cent sur la ques­tion de la construc­tion de nouveaux loge­ments, avec la mise en place d’une nouvelle aide en inves­tis­se­ment d’un montant de 10 millions d’eu­ros dédiée à soute­nir l’ef­fort bâtis­seur des communes dont la popu­la­tion augmente. « Nous voulons accom­pa­gner ces communes et soute­nir leurs inves­tis­se­ments dans leurs écoles, crèches, gymnases et la réno­va­tion ther­mique de leurs bâti­ments », précise Bruno Bernard.

Pour en béné­fi­cier, les communes devront répondre à des appels à projets annuels « devant s’ins­crire en cohé­rence ou en complé­men­ta­rité des poli­tiques publiques métro­po­li­taines », précise la collec­ti­vité. « Notre objec­tif est d’at­teindre un rythme de 8000 à 8500 neufs par an. Lyon est une zone tendue et tous les leviers possibles sont acti­vés », complète Renaud Payre, vice-président en charge du loge­ment. En 2021, près de 3000 loge­ments neufs ont été construits. 

>>>À lire aussi : Le portrait de Renaud Payre, enfin en première ligne

Remonter