CPME : Vincent Girma en pole posi­tion pour la succes­sion de François Turcas

Info Lyon Décideurs. Vincent Girma, le patron de l’entreprise de travail temporaire, RAS Interim, semble bien placé pour prendre la suite de François Turcas à la tête de la CPME Rhône. La nouvelle devrait être officialisée dans quelques semaines. Une nouvelle direction collégiale se mettra en place puisque le départ de Franck Morize est aussi annoncé.

Après 30 ans de règne à la tête de la CPME Rhône, François Turcas a choisi son succes­seur. Un choix in petto (dans le secret du cœur comme on le dit d’un pape qui a choisi de nommer un cardi­nal) pour l’ins­tant que le président de la CPME garde pour lui ne s’en ouvrant à pratique­ment personne. Le nom sera présenté à son conseil d’ad­mi­nis­tra­tion, prié de rati­fier le choix dans les prochaines semaines avant d’être offi­cia­lisé, en prin­cipe, lors du grand raout Made In PME d’Eu­rexpo le 24 mars. A moins que, les fuites aidant, François Turcas ne décide d’avan­cer le timing et le révèle en présen­tant ses vœux à la fin du mois, en vidéo, la Fête de l’en­tre­prise étant reporté en mai prochain.

Un homme de réseaux

Si le secret est bien gardé jusque-là, un nom commence à circu­ler parmi les plus proches du président sortant. Celui de Vincent Girma, 53 ans, patron de RAS Inte­rim, une entre­prise de travail tempo­raire créée par Vincent Girma à l’âge de 26 ans, après des début chez Regit TT (dont François Turcas connais­sait bien alors le patron, Gilbert Artiaco). Passé par Sainte-Marie puis Lyon 3 (maîtrise de sciences de gestion), fils de Jean Girma (co-fonda­teur de Jet Services avec Roger Caille et Michel Garcia, puis diri­geant de Moné­tique Chèque Edit et engagé en poli­tique PR-UDF puis UMP), Vincent Girma a déve­loppé en un quart de siècle un réseau natio­nal d’in­té­rim 24 h / 24 et 7 jours/7 fort de 150 agences et 850 sala­riés perma­nents. Viscé­ra­le­ment atta­ché aux valeurs de l’en­tre­pre­neu­riat, il est très impliqué aussi dans les ques­tions de forma­tion. Il avait pris en 2015 la prési­dence de la puis­sante Agefos PME Rhône-Alpes. C’est donc aussi, de l’avis d’un connais­seur de la vie écono­mique « un homme de réseaux ».

Vers une direc­tion collé­giale ?

Dans l’es­prit de François Turcas, c’est un véri­table collec­tif, une direc­tion collé­giale qui pren­dra sa suite, avec plusieurs person­na­li­tés fortes pour assu­rer dans les meilleures condi­tions possibles sa succes­sion. Car, en plus de François Turcas, un autre départ se profile dans quelques mois aussi , celui de Franck Morize dans la foulée de celui de François Turcas pour se consa­crer plei­ne­ment à la froma­ge­rie qu’il a rache­tée avec sa femme en Isère, le Groupe ALP – Giralp Laite­rie du Mont Aiguille. Secré­taire géné­ral de la CPME Rhône depuis plus de 25 ans, Franck Morize forme avec François Turcas, un parfait tandem, celui qui gère au quoti­dien l’or­ga­ni­sa­tion patro­nale. Autant dire, un poste tout aussi stra­té­gique que celui du président.

Remonter