Altheora renonce à l’ac­qui­si­tion d’Edel Tamp

Pas d’ac­qui­si­tion d’Edel Tamp pour Altheora (ex Mece­lec Compo­sites). Les négo­cia­tions exclu­sives d’Al­theora pour le rachat d’Edel Tamp à Annecy, annon­cées mi-décembre 2021 avec l’objec­tif de fina­li­ser l’opé­ra­tion début 2022, ont fina­le­ment échoué. C’est Altheora qui a annoncé vendredi, l’in­ter­rup­tion de ces négo­cia­tions d’un commu­niqué laco­nique indiquant que « les conclu­sions d’un audit contra­dic­toire, dili­genté par Altheora, notam­ment n’ont pas permis d’abou­tir à un accord ». L’en­tre­prise de Haute-Savoie réalise autour de 12,7 millions d’eu­ros de chiffre d’af­faires (sur un exer­cice de 15 mois) et emploie 40 personnes. Elle est spécia­li­sée dans l’injec­tion ther­mo­plas­tique pour des pièces de grande dimen­sion. « L’ex­per­tise multi-secteurs d’Edel Tamp va nous permettre de complé­ter notre offre et d’ap­por­ter de nouvelles capa­ci­tés de produc­tion au groupe », préci­sait Béné­dicte Durand en décembre dernier. Aujourd’­hui, Altheora indique « conduire un plan stra­té­gique pour deve­nir la première ETI indus­trielle perfor­mante et respon­sable de la région Auvergne-Rhône-Alpes et confirme l’exé­cu­tion de sa feuille de route pour atteindre un chiffre d’af­faires de 100 millions d’eu­ros en 2026 ». Altheora emploie plus de 180 personnes et s’ap­puie sur 4 sites en région Auvergne-Rhône-Alpes et un site en Rouma­nie. Il travaille avec plus de 500 clients à l’in­ter­na­tio­nal dans 28 pays.

Remonter