Bruno Bernard (Métro­pole de Lyon) : « L’op­po­si­tion ne me fait pas peur »

Il est, depuis son élec­tion à la prési­dence de la Métro­pole de Lyon en juillet 2020, la cible des critiques acerbes de l’op­po­si­tion. Jugé trop verti­cal par certains, trop raide par d’autres, Bruno Bernard impulse depuis dix-huit mois son projet pour la collec­ti­vité, axé sur la « justice sociale » et la « tran­si­tion écolo­gique ». Une poli­tique qu’il n’op­pose en rien au déve­lop­pe­ment écono­mique du terri­toire, comme il l’ex­plique pour Lyon Déci­deurs.

Remonter