LE MENSUEL DES POUVOIRS LYONNAIS

Mapado passe aussi à la semaine de 4 jours

Publié le 21 février 2022

L’initiative lancée par LDLC de passer à la semaine de 4 jours (sans baisse de salaire) fait des émules. Depuis début février, la mesure est également testée par la start-up lyonnaise Mapado (17 collaborateurs) qui développe un logiciel de billetterie dématérialisée. « J’échange régulièrement avec Olivier de la Clergerie (le directeur général de LDLC), et je […]

L’initiative lancée par LDLC de passer à la semaine de 4 jours (sans baisse de salaire) fait des émules. Depuis début février, la mesure est également testée par la start-up lyonnaise Mapado (17 collaborateurs) qui développe un logiciel de billetterie dématérialisée. « J’échange régulièrement avec Olivier de la Clergerie (le directeur général de LDLC), et je me suis dit que l’on pouvait faire pareil. Surtout que c’est plus simple à mettre en place dans une petite structure comme Mapado. Et c’est passionnant de voir les effets que cela peut produire, au bout de quelques semaines seulement, en terme d’énergie chez les collaborateurs », commente Jerry Nieuviarts, le président de Madapo, qui compte également sur cette initiative pour fidéliser et recruter de nouveaux talents. Chaque collaborateur – patron compris – choisit son jour « off » dans la semaine, à l’exception du mardi « où tout le monde est présent dans l’entreprise », souligne Jerry Nieuviarts.

dans la même catégorie
Articles les plus lus
Consent choices