Vélo­gik ouvre son capi­tal à Impact Part­ners et Serfim

Vélo­gik accé­lère son déve­lop­pe­ment en 2022. Le groupe spécia­lisé dans la main­te­nance de cycle en France ouvre 25 % de son capi­tal à Impact Part­ners, une plate­forme euro­péenne dédiée à l’im­pact inves­ting, et l’ETI lyon­naise Serfim, spécia­li­sée dans les métiers au service de l’en­vi­ron­ne­ment. « Le choix de nos inves­tis­seurs n’est pas anodin : ces deux struc­tures partagent les valeurs histo­riques de Vélo­gik puisqu’elles promeuvent l’in­clu­sion et l’éga­lité et œuvrent pour faire face aux enjeux clima­tiques », affirme Franck Brédy. Fondé en 2008 par Franck Brédy, le groupe Vélo­gik se consacre à la main­te­nance et à la répa­ra­tion des vélos pour les profes­sion­nels et parti­cu­liers.

Deve­nir un acteur incon­tour­nable

L’en­tre­prise lyon­naise souhaite étendre son acti­vité en ouvrant des filiales en Italie, au Pays-Bas et en Alle­magne. De plus, l’in­ser­tion profes­sion­nelle est un objec­tif majeur, avec près de 200 colla­bo­ra­teurs, Vélo­gik mise sur 230 nouvelles embauches d’ici 2026. « Nous avons donc besoin d’an­ti­ci­per les mouve­ments et les inno­va­tions de demain pour deve­nir un acteur incon­tour­nable au niveau euro­péen dans le respect d’une écono­mie sociale, enga­gée avec des femmes et des hommes passionné.es. ». En 2021, le groupe a réalisé un chiffre d’af­faires de 12,5 millions d’eu­ros, une augmen­ta­tion de 50% par rapport à 2020.

Remonter