Vicat va inves­tir 400 millions d’eu­ros en 2022

Le groupe cimen­tier Vicat, basé à l’Isle d’Abeau, a réalisé un exer­cice 2021 en forte progres­sion. Le chiffre d’af­faires conso­lidé ressort à 3,123 milliards d’eu­ros (+ 11,2% et même + 16% de crois­sance orga­nique, subis­sant un effet devises défa­vo­rable de 3,6%) avec un EBITDA à 619 millions (+ 11%), soit un taux de marge de 20%. Le résul­tat net (part du groupe) s’éta­blit à 204 millions (+ 31%). Par acti­vité, toutes les branches du groupe sont orien­tées à la hausse : le ciment à 1,9 milliard (+14,4%), les bétons et granu­lats à 1,2 milliard (+10%) et les autres acti­vi­tés et services à 453 millions (+ 4,3%).

 « Les dyna­miques de nos marchés restent inchan­gées, soute­nues par des prix favo­ra­ble­ment orien­tés dans un contexte de demande soute­nue, déclare Guy Sidos, PDG de Vicat (photo). Elles permettent de compen­ser la forte augmen­ta­tion des coûts de l’éner­gie et la progres­sion des salaires ». La capa­cité d’au­to­fi­nan­ce­ment du groupe cimen­tier progresse de 5,9% à 488 millions d’eu­ros. Des bons résul­tats qui permettent au groupe de propo­ser, lors de la prochaine assem­blée géné­rale, le verse­ment d’un divi­dende de 1,65 euro par action.

Acqui­si­tion de Béton Direct fin 2021

En 2021, les inves­tis­se­ments du groupe se sont élevés à 387 millions (+ 21%) dont 155 millions en main­te­nance et 232 millions d’in­ves­tis­se­ments stra­té­giques (réduc­tion d’em­preinte CO2 et crois­sance), notam­ment la construc­tion d’un nouveau four à Ragland aux Etats-Unis. A noter que les inves­tis­se­ments stra­té­giques ont été multi­pliés par 3 entre 2019 et 2021. Concer­nant la seule réduc­tion de l’em­preinte carbone, Vicat prévoit 800 millions d’eu­ros d’in­ves­tis­se­ment d’ici à 2030, soit un rythme annuel de l’ordre de 80 millions pour ce seul aspect. Pour l’exer­cice 2022, le groupe isérois prévoit une enve­loppe de 400 millions d’eu­ros d’in­ves­tis­se­ments dont 130 millions en main­te­nance et 270 millions dits stra­té­giques. Et Guy Sidos de préci­ser : « par les succès de l’in­no­va­tion et la perti­nence des inves­tis­se­ments enga­gés, concen­trés sur la décar­bo­na­tion de ses procé­dés de fabri­ca­tion et celle de ses produits commer­cia­li­sés, le Groupe Vicat reste foca­lisé sur l’at­teinte de ses objec­tifs de réduc­tion de son empreinte carbone et la pour­suite de sa crois­sance rentable ».

Fin 2021, Vicat est devenu l’ac­tion­naire majo­ri­taire de Béton Direct, spécia­lisé dans la vente de béton prêt à l’em­ploi sur Inter­net à une clien­tèle de parti­cu­liers et de petits arti­sans. Pour l’exer­cice 2022, Vicat prévoit « une nouvelle progres­sion d’ac­ti­vité et la pour­suite de l’amé­lio­ra­tion de ses perfor­mances finan­cières ».

Remonter