AMDG Private Equity : une troi­sième parti­ci­pa­tion dans Dous­se­lin

AMDG Private Equity vient de boucler sa 3ème prise de parti­ci­pa­tion en l’es­pace de 6 mois. La société de capi­tal inves­tis­se­ment, diri­gée par Vanessa Rous­set (photo) et Thomas Barro­chin, vient d’in­ves­tir dans Dous­se­lin, à la faveur de la reprise en LBO de cette société basée à Couzon-au-Mont-d’Or et spécia­li­sée dans le négoce de produits chimiques et de charges miné­rales en Auvergne-Rhône-Alpes, par Loïc Genin, nouveau proprié­taire de l’en­tre­prise à la suite de la sa vente par Jérôme Levy, précé­dent action­naire majo­ri­taire. Après avoir travaillé dans plusieurs entre­prises de consul­ting, Loïc Genin cher­chait à reprendre une entre­prise depuis un an. C’est désor­mais chose faite avec Dous­se­lin et l’ac­com­pa­gne­ment finan­cier du fonds Crois­sance PME 1, qui prend à cette occa­sion une grosse parti­ci­pa­tion mino­ri­taire. Dous­se­lin, qui emploie une douzaine de personnes et pèse un peu plus de 5 millions d’eu­ros de chiffre d’af­faires, est la 3ème parti­ci­pa­tion d’AMDG Private Equity après le groupe DBS (collecte, trai­te­ment et valo­ri­sa­tion des déchets issus du BTP, basé à Colom­bier-Saugnieu) et G2A Consul­ting (société spécia­li­sée dans le marke­ting touris­tique, instal­lée à Albert­ville).

Six parti­ci­pa­tions en un an

Loïc Genin veut pour­suivre et accé­lé­rer le déve­lop­pe­ment de Dous­se­lin qui a connu une crois­sance à deux chiffres ces 10 dernières années, via le lance­ment de nouveaux produits et services. « Je sais que je pour­rai m’ap­puyer sur mon parte­naire AMDG Private Equity, qui m’ap­por­tera les capi­taux mais aussi l’ac­com­pa­gne­ment stra­té­gique dont j’au­rais besoin lors des étapes de crois­sance orga­nique et externe qui attendent Dous­se­lin », explique Loïc Genin.

La société de gestion lyon­naise, spécia­li­sée dans le finan­ce­ment en capi­tal de projets de crois­sance et de trans­mis­sion des entre­prises françaises, est enga­gée sur trois autres dossiers en exclu­si­vité qui pour­rait permettre à AMDG Private Equity d’af­fi­cher 6 prises de parti­ci­pa­tion à l’is­sue de sa première année d’exis­tence. La société accueille, par ailleurs, une nouvelle analyste, en la personne de Pauline Gomes, précé­dem­ment analyste chez Capi­tem Parte­naires après une forma­tion à l’IAE Grenoble.

Remonter