Le Salon de l’au­to­mo­bile de Lyon fait son grand retour

Le Salon de l'automobile de Lyon ouvre ses portes du jeudi 7 avril au lundi 11 avril à Eurexpo Lyon. Les visiteurs auront l’occasion d’essayer ainsi que d’acheter des véhicules sur place. Plus d'une quarantaine de marques sont attendues.

Après 2 ans et demi d’ab­sence, le salon de l’Au­to­mo­bile de Lyon est de retour du jeudi 7 avril au lundi 11 avril à Eurexpo Lyon, où les visi­teurs pour­ront se rendre sur place de 10 heures à 20 heures avec une nocturne le vendredi 8 avril jusqu’à 22 heures. « Nous sommes heureux de présen­ter le premier grand salon auto­mo­bile euro­péen qui se tient depuis la crise du covid. Cette année, nous aurons des nouveau­tés et des avant-premières que nous dévoi­le­rons prochai­ne­ment », annonce Anne-Marie Baez­ner, la direc­trice du salon auto­mo­bile de Lyon. L’évé­ne­ment réunira une quaran­taine de marques Honda, Alpine, Porsche, Ford, Citroën, Audi… « 100% des marques repré­sen­ta­tives du marché seront présentes. Nous évoluons en fonc­tion du marché, c’est pourquoi nous mettons en place, pour la première fois, l’es­pace Zéro Émis­sion, qui sera dédié aux modèles 100 % élec­triques ou à hydro­gène. » Enfin, le salon prévoit un espace de 10 000 m² entiè­re­ment dédié aux véhi­cules d’oc­ca­sion qui pour­ront être testés sur place. « Les essais sont au cœur du Salon Auto­mo­bile de Lyon depuis toujours », pour­suit Anne-Marie Baez­ner.

Plusieurs expo­si­tions et anima­tions sont à prévoir

Avec près de 50 000 m², le salon de l’Au­to­mo­bile de Lyon va accueillir de nombreuses expo­si­tions et anima­tions pendant ces 5 jours. La Porsche 911 sera à l’hon­neur avec une expo­si­tion qui retrace l’his­toire de cette voiture. La marque Alpine présen­tera 9 voitures issues du sport auto­mo­bile, les visi­teurs auront l’oc­ca­sion de voir la Formule 1, la Formule 3, le Rallyes, les modèles du cham­pion­nat GT4 et LMP1 pour le H24 du Mans. La Renault 5 fêtera son 50ème anni­ver­saire au salon, tandis que le Mustang Club de France présen­tera dix modèles des années 60. Des anima­tions permet­tront de vivre l’ex­pé­rience d’une course auto­mo­bile avec le Pit-Stop Chal­lenge et des simu­la­teurs en réalité augmen­tée à dispo­si­tion des visi­teurs. Sur place le ticket d’en­trée sera à 8 euros, tandis que sur Inter­net, il est à 7 euros, et le salon sera gratuit pour les enfants de moins de 12 ans.
Thomas Squarta

Remonter