Michel Reybier et Tony Parker s’as­so­cient dans le vin

L’an­cien et l’ac­tuel proprié­taire de l’ASVEL s’as­so­cient. Dans l’im­mé­diat, leur asso­cia­tion ne concerne pas le sport, mais le vin. « Nous parta­geons, avec Tony, une passion commune pour le sport mais aussi pour le vin. Notre enga­ge­ment commun au sein des domaines viti­coles va nous permettre d’ac­cé­lé­rer leur déve­lop­pe­ment notam­ment à l’in­ter­na­tio­nal. L’ex­cel­lence de nos produits alliée à la noto­riété mondiale de Tony ouvrira de nouvelles pers­pec­tives au Château La Masca­ronne et à nos Cham­pagnes », affirme Michel Reybier. De son côté, l’an­cien basket­teur inter­na­tio­nal star des Spurs de San Anto­nio, « passionné de vins et cham­pagnes » se dit  « heureux » de s’as­so­cier à Michel Reybier avec qui « l’en­vie d’avan­cer sur un projet commun fut une évidence. J’ai à cœur de m’in­ves­tir à ses côtés et de porter encore plus loin ces domaines d’ex­cep­tion ». L’as­so­cia­tion des deux hommes d’af­faires porte sur le Château La Masca­ronne en Provence et les Cham­pagnes Jeeper & Michel Reybier. La parti­ci­pa­tion de Tony Parker se situe autour de 30%.

Vins, hôtels, santé

Entre­pre­neur depuis plus de 40 ans, Michel Reybier a fondé le 1er groupe euro­péen de char­cu­te­rie fine, Aoste, dont il s’est séparé en 1996. ll inves­tit ensuite dans les vignobles, l’hô­tel­le­rie et la santé. Michel Reybier est proprié­taire, avec sa famille, de Cos d’Es­tour­nel dans le Borde­lais, du Domaine Impé­rial Tokaj-Hétszölö en Hongrie, de la maison cham­pe­noise proprié­taire de la marque Jeeper et il a acquis plus récem­ment La Masca­ronne et La Lauzade en Provence. Dans l’hô­tel­le­rie, Michel Reybier a créé la marque La Réserve et parti­cipé à l’aven­ture Mama Shel­ter et MOB Hôtels (qui possède un établis­se­ment à la Confluence). Il est aussi proprié­taire de deux groupes hôte­liers suisses. Avec Michel Reybier Hospi­ta­lity, il est aujourd’­hui à la tête de plus de 15 hôtels iconiques en France, Suisse et Angle­terre. Dans la santé, il détient le 2e groupe de cliniques privées en Suisse. Il a aussi été le proprié­taire de l’ASVEL au début des années 2000. En s’as­so­ciant avec Tony Parker, patron de LDLC Asvel, songe-t-il, avec ce dernier, à reve­nir dans le sport ? Dans l’im­mé­diat, c’est Tony Parker qui pour­suit ses inves­tis­se­ments dans diffé­rents secteurs : outre le basket, Tony Parker, présent à l’OL, possède un haras de 86 hectares près de Caen, via la sociét Infi­nity Nine Horses. Il a aussi investi dans deux stations iséroires à Villard-de-Lans et Corrençon-en-Vercors. Il ajoute aujourd’­hui le vin.

Remonter