Matthieu Labbé prochain direc­teur géné­ral du Medef Lyon Rhône

Exclusif : Matthieu Labbé, actuel chef de cabinet de Franck Riester au ministère du Commerce extérieur et de l’Attractivité, sera le prochain directeur général du Medef Lyon Rhône. Il devrait prendre ses fonctions courant mai.

Il faudra encore attendre quelques semaines avant qu’il ne prenne offi­ciel­le­ment ses fonc­tions. Mais le choix du succes­seur de Jean-Louis Joly à la direc­tion géné­rale du Medef Lyon Rhône est désor­mais acté. Dans la short list établie par le cabi­net de recru­te­ment Fursac Anse­lin & Asso­ciés, c’est Matthieu Labbé, l’ac­tuel chef de cabi­net de Franck Ries­ter au minis­tère du Commerce exté­rieur et de l’At­trac­ti­vité qui a été retenu par Gilles Cour­teix, le président du Medef Lyon Rhône, soucieux de prendre un profil exté­rieur au lander­nau lyon­nais mais qui connaisse bien le monde patro­nal. Passé par l’ESCP et titu­laire d’un Master 2 de Sciences Po à l’ISMAPP, Matthieu Labbé a commencé sa carrière comme assis­tant parle­men­taire d’Hervé Mari­ton, député LR de la Drôme, en 2007/2008. Il a ensuite été pendant plus de 6 ans, le secré­taire géné­ral du SP2C (Syndi­cat des profes­sion­nels de centres de contacts), l’or­ga­ni­sa­tion profes­sion­nelle des centres d’ap­pels. Il enchaîne ensuite avec une autre orga­ni­sa­tion patro­nale, à savoir la Fédé­ra­tion des entre­prises de boulan­ge­rie et pâtis­se­rieFEB– dont il est le délé­gué géné­ral de fin 2015 à juillet 2020, date à laquelle il rejoint le cabi­net de Franck Ries­ter, tout d’abord comme conseiller en charge des terri­toires, de la société civile et des élus locaux, avant d’être nommé l’été 2021, chef de cabi­net. Une fonc­tion qu’il va conti­nuer d’oc­cu­per auprès du ministre du Commerce exté­rieur jusqu’à la démis­sion du gouver­ne­ment Castex au lende­main de l’élec­tion prési­den­tielle, fin avril. Matthieu Labbé devrait prendre ses fonc­tions à Lyon dans le courant du mois de mai.

Daniel Villa­réale à la CPME Auvergne-Rhône-Alpes

En l’es­pace de 16 mois, le Medef Lyon Rhône aura donc changé de président et de direc­teur géné­ral. Du mouve­ment en pers­pec­tive aussi à la CPME Rhône et Auvergne-Rhône-Alpes où le règne de 30 ans de François Turcas touche à sa fin. C’est le 22 mars prochain que le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de l’or­ga­ni­sa­tion patro­nale des PME enté­ri­nera les choix de François Turcas. Il y aura désor­mais deux prési­dents diffé­rents pour la CPME Rhône et la CPME Auvergne-Rhône-Alpes. La prési­dence de cette dernière devrait reve­nir à Daniel Villa­réale, le président de la CPME de la Loire depuis 2008, président fonda­teur d’ICE, une entre­prise fami­liale de 20 personnes, spécia­li­sée dans l’im­pres­sion numé­rique et le routage. En confiant la prési­dence régio­nale de la CPME à un Stépha­nois, François Turcas évite habi­le­ment que les Lyon­nais ne soient accu­sés d’hé­gé­mo­nisme. Il est vrai aussi que le Medef Auvergne-Rhône-Alpes a montré l’exemple en plaçant à sa tête, le Haut-Savoyard, Jean-Luc Rauni­cher depuis 2018.

Consent choices
Remonter