Deuxième édition d’Objec­tif Inclu­sion Emploi

La deuxième édition d’Objec­tif Inclu­sion Emploi, orga­nisé par la Métro­pole de Lyon, s’est tenu ce vendredi à l’Hô­tel-Dieu avec pour but la sensi­bi­li­sa­tion des TPE et PME sur l’in­clu­sion des personnes handi­ca­pés. L’évé­ne­ment Objec­tif Inclu­sion Emploi est l’oc­ca­sion d’at­ti­rer l’at­ten­tion des entre­prises sur l’ex­pé­ri­men­ta­tion de solu­tions, adap­tées aux personnes en situa­tion de handi­cap. « La Métro­pole a mis en place un outil de mesure d’im­pact terri­to­rial qui sert à iden­ti­fier les besoins de l’en­tre­prise et les axes sur lesquels elle peut s’amé­lio­rer », explique Émeline Baume, la vice-prési­dente de la Métro­pole en charge de l’éco­no­mie. « Cet outil appa­raît comme un suivi d’exem­pla­rité et permet à l’en­tre­prise d’avoir une démarche d’in­clu­sion », complète Pascal Blan­chard (photo), le vice-président de la Métro­pole en charge des personnes en situa­tion de handi­cap.

« Le acteurs privés doivent être moteur d’in­té­gra­tion »

La Métro­pole s’ap­puie égale­ment « La charte des 1000 », un outil mis en place par l’État pour lutter contre les discri­mi­na­tions. En signant cette charte, les entre­prises s’en­gagent à déve­lop­per des actions favo­ri­sant l’em­bauche des personnes les plus fragiles. « Dans un monde parfait, l’in­clu­sion serait la norme. Mais l’obli­ga­tion et le cadre légal ne suffira pas », expose Pascal Blan­chard.

L’édi­tion Objec­tif Inclu­sion Emploi a égale­ment présenté un projet de construc­tion d’un « terri­toire 100% inclu­sif », à Décines. Yvan Patet, président du groupe de promo­tion immo­bi­lière em2c, ambi­tionne la construc­tion d’une agglo­mé­ra­tion, compre­nant la notion d’ac­com­pa­gne­ment : « On doit être nous, acteurs privés, moteur d’in­té­gra­tion » déclare-t-il. Le secteur s’éten­dra sur 11 hectares et compren­dra 15 bâti­ments. L’in­clu­sion aspire à passer par l’es­pace, l’ac­cueil, l’em­ploi et le loge­ment. « On fait des petits pas et des petites choses pour avan­cer » conclut Angèle Boya­didjan, conseillère délé­guée à l’in­clu­sion de la Ville de Décines.
Valen­tine Briant

Remonter