Handi­cap Inter­na­tio­nal : un 40e anni­ver­saire sur fond de guerre en Ukraine

L’ONG lyonnaise souffle sa 40e bougie cette année. Pour l’occasion, Xavier du Crest, directeur de Handicap International France, détaille les multiples projets en cours de préparation — avec un retour des traditionnelles pyramides de chaussures pour septembre —, et revient sur l’intervention de l’association sur le sol ukrainien depuis fin mars.

Une année 2022 bien parti­cu­lière pour les équipes de Handi­cap Inter­na­tio­nal. L’ONG lyon­naise, instal­lée dans le 8e arron­dis­se­ment sur l’ave­nue des Frères Lumière, fête le quaran­tième anni­ver­saire de sa créa­tion cet été. Fondée en 1982 par Jean-Baptiste Richar­dier, Claude Simon­not et Yves Gaume­ton, l’as­so­cia­tion de soli­da­rité inter­na­tio­nale oeuvre aux côtés des personnes handi­ca­pées et vulné­rables pour répondre à leurs besoins essen­tiels et amélio­rer leurs condi­tions de vie. Enga­gée aux quatre coins du monde et dans plus de 60 pays, elle inter­vient prin­ci­pa­le­ment dans les situa­tions de pauvreté, d’ex­clu­sion, de conflits et de catas­trophes. « Nous avons bien évidem­ment prévu plusieurs événe­ments pour fêter notre 40e anni­ver­saire  », détaille Xavier du Crest (photo), direc­teur de Handi­cap Inter­na­tio­nal France. L’as­so­cia­tion va co-orga­ni­ser aux côtés de Forum Réfu­giés, une autre ONG lyon­naise qui souffle ses 40 bougies cette année, un concert au Théâtre antique de Lyon fin juillet. « Les Nuits de Four­vière nous laissent leurs instal­la­tions pour cet événe­ment où l’on pourra accueillir jusqu’à 3500 personnes », signale le diri­geant. 

L’an­née 2022 marquera par ailleurs le retour des tradi­tion­nelles pyra­mides de chaus­sures, érigées chaque année depuis 1995 par Handi­cap Inter­na­tio­nal pour dénon­cer les bombar­de­ments de civils en zones de guerre. L’évé­ne­ment avait été remplacé ces deux dernières années, Covid oblige, par des actions soli­daires et l’inau­gu­ra­tion d’une fresque dans le 8e arron­dis­se­ment, visant à rendre hommage aux milliers de civils victimes de ces bombar­de­ments. « La pyra­mide de chaus­sures revient cette année et va prendre un tout autre aspect. Nous allons faire une tour­née dans dix villes de France avec un camion d’ex­po­si­tion, suivi d’un autre dans lequel les gens pour­ront jeter leurs paires de chaus­sures, précise Xavier du Crest. Plusieurs tonnes vont alors s’em­pi­ler petit à petit dans ce camion, et nous les déver­se­rons ensuite place Belle­cour à Lyon et place de la Bastille à Paris. » D’autres événe­ments sont à prévoir sur les deux fresques lyon­naises et pari­siennes à l’au­tomne, tandis que l’ONG renfor­cera sa visi­bi­lité numé­rique en fin d’an­née avec la deuxième édition de Battle 4, un événe­ment e-sport cari­ta­tif au Stade de France, orga­nisé au profit de Handi­cap Inter­na­tio­nal. 

Handi­cap Inter­na­tio­nal aux côtés des plus vulné­rables en Ukraine

Mais cette année d’an­ni­ver­saire est aussi marquée depuis février par la situa­tion drama­tique en Ukraine. L’as­so­cia­tion lyon­naise a déployé ses premières équipes opéra­tion­nelles à la fin mars pour répondre aux besoins huma­ni­taires sur place. Ces effec­tifs sont notam­ment présents à Lviv et dans l’ouest de l’Ukraine, où des millions de personnes ont été dépla­cées pour fuir les violents bombar­de­ments des régions de Kiev, Khar­kiv ou Mariou­pol. « Nous sommes présents dans les camps de réfu­giés, sur les chemins des réfu­giés, avec cette lente migra­tion d’est en ouest, où l’on aide les personnes plus vulné­rables et handi­ca­pées. Et on apporte aussi notre savoir-faire dans les centres hospi­ta­liers et centres de soins sur place.  »

Handi­cap Inter­na­tio­nal a orga­nisé des sessions de forma­tion à desti­na­tion des kiné­si­thé­ra­peutes, des équipes médi­cales et des étudiants en méde­cine ukrai­niens afin qu’ils soient capables de soigner correc­te­ment les victimes brûlées et ampu­tées dans un contexte d’ur­gence. L’as­so­cia­tion devrait aussi déployer ces prochaines semaines des services de réadap­ta­tion, de soutien psycho­so­cial et de distri­bu­tion de soutien finan­cier. À Lviv, les repré­sen­tants de Handi­cap Inter­na­tio­nal ont notam­ment reçu mi-mars la visite d’Hu­bert Julien-Lafer­rière, député EELV de la 2e circons­crip­tion du Rhône.

Consent choices
Remonter