Marine Latham à la tête d’Atmo Auvergne-Rhône-Alpes

Marine Latham succède à Marie-Blanche Person­naz au poste de direc­trice géné­rale d’Atmo Auvergne-Rhône-Alpes. Ingé­nieure en envi­ron­ne­ment, Marine Latham a colla­boré de nombreuses années avec les acteurs de l’amé­na­ge­ment du terri­toire et du déve­lop­pe­ment durable de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Une expé­rience qui lui confère une bonne connais­sance de l’éco­sys­tème de la région, dans lequel évolue Atmo. L’ar­ri­vée de Marine Latham coïn­cide avec le lance­ment du projet asso­cia­tif 2022–2025. A travers ce projet sur lequel 71 parti­ci­pants ont travaillé à travers 5 ateliers de concer­ta­tion (48 propo­si­tions rete­nues), Atmo ambi­tionne de faire émer­ger une exper­tise régio­nale sur l’air, le climat et l’éner­gie, ainsi que sur la préser­va­tion de la santé et de la biodi­ver­sité. « Avec ce projet asso­cia­tif, nous repo­si­tion­nons l’air à une place centrale pour rele­ver les défis clima­tiques, envi­ron­ne­men­taux et sani­taires en Auvergne-Rhône-Alpes », déclare Marine Latham (photo).

Atmo Auvergne-Rhône-Alpes est l’ob­ser­va­toire agréé par le minis­tère de la Tran­si­tion écolo­gique pour la surveillance et l’in­for­ma­tion sur la qualité de l’air en Auvergne-Rhône-Alpes. Réunis­sant 250 adhé­rents, Atmo Auvergne-Rhône-Alpes existe depuis plus de 40 ans et fédère une équipe de 90 personnes.

Remonter