Plaine de l’Ain : le PIPA atteint 8 265 emplois

A nouveau, un bon millé­sime pour le Parc Indus­triel de la Plaine de l’Ain -PIPA- qui enre­gistre chaque année depuis 2019 envi­ron 300 créa­tions de postes via les entre­prises instal­lées sur son terri­toire. Fin 2021, le PIPA, géré par un Syndi­cat mixte, comp­tait 8 265 emplois au total dont 80% en CDI (+ 4,5%), 16% en inté­rim et 4% en CDD. Ce déve­lop­pe­ment tient pour l’es­sen­tiel au dyna­misme des entre­prises indus­trielles qui ont généré à elles seules un CDI sur deux. 14 nouvelles entre­prises se sont instal­lées dans le PIPA géné­rant 179 créa­tions, dont les deux plus impor­tantes sont Ex’Al et les labo­ra­toires Arrow. En sens inverse, 11 départs d’en­tre­prises indi­vi­duelles ont entraîné la dispa­ri­tion de 27 postes.

188 entre­prises

Sur un total de 188 entre­prises instal­lées dans le PIPA, 68 ont augmenté leurs effec­tifs et 60 sont stables.

Sur une surface de 1 000 hectares aux portes de Lyon, ce qui en fait le plus grand parc indus­triel en Auvergne-Rhône-Alpes, le PIPA compte 188 entre­prises implan­tées sur la zone avec 24 sites de plus de 100 personnes dont 4 de plus de 450 personnes. L’in­dus­trie (39% des emplois) et la logis­tique (31%) consti­tuent les deux prin­ci­paux secteurs repré­sen­tés dans le PIPA. Le Syndi­cat mixte du PIPA en est à la fois l’amé­na­geur, le déve­lop­peur et l’ani­ma­teur. Parmi les entre­prises instal­lées, figurent notam­ment Plas­tic Omnium (centre de recherche Sygma­tech), Orapi, bioMé­rieux. Engagé dans une démarche RSE, le PIPA, dirigé par Hugues de Beau­puy (photo), a décro­ché la certi­fi­ca­tion ISO 140001 et le label Lucie (ISO 260001)

Consent choices
Remonter