Rostaing lance un gant de protec­tion écolo­gique et made in France

L’en­tre­prise fami­liale Rostaing (26,5 millions d’eu­ros de chiffre d’af­faires par an), spécia­li­sée dans la fabri­ca­tion de gants de protec­tion, lance un gant de jardin issu de maté­riau de récu­pé­ra­tion. Pour ce projet, le groupe basé à Villieu-Loyes-Mollon (Ain) s’est asso­cié à la marque de prêt à porter « 1083 ». Parti­cu­la­rité de la fabri­ca­tion de ce gant : il est réalisé à partir de récu­pé­ra­tion de bouts de tissus trop petits pour confec­tion­ner un jean, mais de bonne taille pour fabriquer un gant. « Nous utili­sons des pièces qui sont recy­clées au lieu d’être jetées, explique le direc­teur Stéphane Rostaing, qui surfe sur un marché porteur. Le phéno­mène du confi­ne­ment a engen­dré une tendance de fond dans le domaine du jardi­nage. Et 2021 a été une très belle année », explique-t-il. La marque fondée en 2013, qui s’adresse égale­ment aux profes­sion­nels (poli­ciers, pompiers et agents de sécu­rité), annonce plusieurs projets pour l’an­née 2022, dont une refonds de son site inter­net pour boos­ter ses ventes en ligne.
Valen­tine Briant

Remonter