SMAIO : intro­duc­tion en bourse réus­sie sur Euro­next Growth

La Medtech de Saint-Priest a levé près de 9 millions d’eu­ros à l’oc­ca­sion de son intro­duc­tion en bourse sur Euro­next Growth. A 5,54 euros l’ac­tion, l’en­tre­prise affiche une capi­ta­li­sa­tion bour­sière de 29 millions d’eu­ros. Spécia­li­sée dans la chirur­gie de la colonne verté­brale avec une offre globale compo­sée de logi­ciels, de dispo­si­tifs implan­tables et de services asso­ciés, SMAIO évolue sur un marché estimé à 10 milliards de dollars et dominé par 6 grands acteurs. L’en­tre­prise prési­dée par Philippe Rous­souly a réalisé 2,1 millions d’eu­ros de chiffre d’af­faires en 2021, en forte progres­sion. Une nouvelle phase d’ex­pan­sion soute­nue est prévue jusqu’en 2025. L’en­tre­prise ne prévoit pas de béné­fices à court terme. SMAIO, comme Soft­ware, Machines and Adap­ta­tive Implants in Ortho­pae­dics, béné­fi­cie du label entre­prise inno­vante de Bpifrance. « L’ap­proche diffé­ren­ciée de SMAIO, à travers son offre globale alliant une plani­fi­ca­tion précise, une éxécu­tion sur-mesure et un suivi analy­tique des données patients dans la durée, a convaincu de nombreux inves­tis­seurs, qu’ils soient insti­tu­tion­nels ou parti­cu­liers », constate Philippe Rous­souly, PDG de SMAIO.

Auto­ma­ti­sa­tion progres­sive des inter­ven­tions chirur­gi­cales

Et de pour­suivre : « Les fonds levés à l’oc­ca­sion de l’in­tro­duc­tion en bourse, et le soutien de notre parte­naire NuVa­sive, vont nous aider à accé­lé­rer consi­dé­ra­ble­ment notre déve­lop­pe­ment commer­cial, notam­ment sur le terri­toire nord-améri­cain. Nous comp­tons égale­ment exploi­ter plei­ne­ment l’im­mense poten­tiel de notre base de données Keops et de nos tech­no­lo­gies chirur­gi­cales sur-mesure afin d’ou­vrir la voie à l’au­to­ma­ti­sa­tion progres­sive des inter­ven­tions chirur­gi­cales de la colonne verté­brale et, à terme, à la robo­tique active ».

A l’is­sue de l’in­tro­duc­tion en bourse et de la réali­sa­tion de l’aug­men­ta­tion de capi­tal conco­mi­tante, le capi­tal de SMAIO se répar­tit comme suit : Sylo­rus Scien­ti­fic SA, action­naire histo­rique de l’en­tre­prise (déte­nue à 80% par Philippe Rous­souly) 52,95% du capi­tal et des droits de vote ; Jean-Charles Rous­souly, son frère (les deux n’agis­sant pas de concert), 17,21% ; NuVa­sive (qui a apporté 4,5 millions d’eu­ros) 15,55% ; NextS­tage (2 millions d’eu­ros) 6,90%, le flot­tant repré­sen­tant 7,38%.

A l’is­sue de ses 2 premiers jours de cota­tion jeudi soir, SMAIO cotait 5,48 euros, en très léger repli par rapport à son cours d’in­tro­duc­tion à 5,54 euros et dans un marché bais­sier.

Remonter