Villa Floren­tine : 5 appar­te­ments signés Eric et Kath­leen Giorgi

La Villa Floren­tine complète son offre avec cinq appar­te­ments entiè­re­ment réno­vés au sein d’un immeuble au cœur de l’édi­fice histo­rique du célèbre Relais & Châteaux lyon­nais. Comme Lyon Déci­deurs l’évoquait le 24 janvier dernier, le groupe Arte­loge, présidé par Eric Giorgi, s’ap­prête à propo­ser à la loca­tion cinq luxueux appar­te­ments fami­liaux dont la réno­va­tion vient de s’ache­ver, s’ajou­tant aux 29 chambres et suites de l’hô­tel 5 étoiles. Un immeuble appar­te­nant aux Giorgi de longue date (acheté 3  millions d’eu­ros) et pour lequel 300 000 € de travaux ont été enga­gés. L’im­meuble hôte­lier offre une vue pano­ra­mique sur Lyon et Four­vière autour de 5 appar­te­ments d’une surface allant de 110 à 148 m2 avec deux ou trois chambres, voire un bureau de travail. Propo­sés à la loca­tion pour de courts ou longs séjours, ils offrent un accès à l’es­pace bien-être et sa piscine exté­rieure de la Villa Floren­tine, ainsi qu’à la verrière et au restau­rant gastro­no­mique étoilé Les Terrasses de Lyon. Des éléments archi­tec­tu­raux d’époque (plafonds à la française, parquet en point de Hongrie, voutes en pierre appa­rentes) ont été conser­vés et restau­rés, tandis qu’une grande fresque orne le mur de l’en­trée et repro­duit trois œuvres de Rubens et Véro­nèse. Et c’est l’épouse du proprié­taire de la Villa Floren­tine, Kath­leen Giorgi, qui s’est char­gée de la déco­ra­tion (son métier), asso­ciant des antiqui­tés chinées à un mobi­lier et des lumi­naires contem­po­rains.

Bapti­sés Saint-Paul, Saint-Antoine, Saint-Georges, Saint-Vincent (clin d’œil au passé d’an­cien couvent de la Villa) et Lumière, ces appar­te­ments seront loués entre 800 et 1 200 € la nuitée.

La Villa Floren­tine en forme

Si la Villa Floren­tine a bien tiré son épingle du jeu en 2021 (5 millions d’eu­ros de chiffre d’af­faires, tout juste en repli de 10% par rapport à un budget initial de 5,5 millions) avec un taux d’oc­cu­pa­tion voisin de 85% et un prix de chambre moyen de 450 € HT, le groupe Arte­loge a vu son chiffre d’af­faires recu­ler de 40 millions d’eu­ros (avant Covid) à 25 millions d’eu­ros, crise sani­taire oblige.

Eric Giorgi espère un retour à la normale pour Arte­loge cette année. « 2022 devrait être un exer­cice à peu près normal. Nous espé­rons remon­ter à 39–40 millions d’eu­ros », déclare-t-il. Avec six hôtels trois, quatre ou cinq étoiles (Villa Floren­tine, Lyon Métro­pole, Hôtel des Congrès, Park Saône, Park Est et Lyon Ouest), six restau­rants, un spa et une agence de voyage, Mille­vista, Arte­loge emploie 300 personnes et dispose de 650 chambres et 2 500 m2 de salons.

Remonter