Chômage : baisse de 5,7% dans la Métro­pole au 1er trimestre 2022

A l’ins­tar de la baisse du chômage consta­tée dans l’en­semble de la France (-5,3%), le nombre des deman­deurs d’em­ploi a reculé de 5,7% au 1er trimestre 2022 dans la Métro­pole de Lyon à 70 340 inscrits à Pôle Emploi, tandis qu’il repas­sait sous la barre des 3 millions de deman­deurs d’em­plois dans l’Hexa­gone. Dans le Nouveau Rhône, le repli s’éta­blit à – 6% à 13 990. Quant à la région Auvergne-Rhône-Alpes, la baisse du nombre des chômeurs est de 5,8% au 31 mars à 331 560. C’est le chômage des jeunes qui recule le plus : – 13,4% au 1er trimestre pour les moins de 25 ans dans les douze dépar­te­ments de la région. A l’op­posé, pour les 50 ans et plus, le reflux n’est « que » de 3,7% sur 3 mois.

–30% pour le chômage des jeunes en un an

En tendance annuelle, cette fois-ci, le chômage a reculé plus forte­ment dans la région (- 19%), le Nouveau Rhône (- 19,6%) et la Métro­pole de Lyon (- 17,7%) que dans tout le pays (- 16,5%). De la même façon, le chômage des moins de 25 ans a chuté de près de 30% dans la région au cours des douze derniers mois (- 29,7% très préci­sé­ment) et de 11,2% « seule­ment » pour les plus de 50 ans. Une amélio­ra­tion très signi­fi­ca­tive, liée pour une bonne part, au succès de l’ap­pren­tis­sage avec plus de 700 000 appren­tis, un record, atteint cette dernière année en France. Le chômage de longue durée (deman­deurs d’em­ploi inscrits depuis plus d’un an à Pôle Emploi) a baissé de 5,5% ces derniers mois et de 13% en un an.

Remonter