Publi­cité : les frères Guedj fêtent les 40 ans de Maga­zine 

L’agence de pub Lyonnaise Magazine fête ses 40 printemps cette année. Gabriel Guedj, l'un des deux frères créateurs de l’entreprise revient sur le parcours de son entreprise familiale.

La plus ancienne agence de publi­cité indé­pen­dante lyon­naise Maga­zine (1,2 millions de CA en 2021), diri­gée par les deux frères Gabriel et Frédé­ric Guedj a fêté ses 40 ans d’exis­tence au prin­temps 2022. Née à Lyon en 1982, l’en­tre­prise conti­nue de se déve­lop­per et emploie une dizaine de colla­bo­ra­teurs, tout en restant « à taille humaine  », selon Gabriel Guedj. Les deux frères sont gagnés par le virus de la publi­cité et de la commu­ni­ca­tion grâce à leur père. « Il y a une vraie histoire fami­liale, explique Gabriel Guedj. Mon père était aussi dans le métier, il avait une société de panneaux publi­ci­taires qu’il a cédée dans les années 90. » Les deux frères conti­nuent dans cette voie et crée leur entre­prise en 1982 … dans un garage villeur­ban­nais. « On a démarré en tant que studio de créa­tion pour des agences, raconte Gabriel Guedj. Au bout de 3 ou 4 ans on s’est struc­turé pour offrir à nos clients une pres­ta­tion plus globale en matière de commu­ni­ca­tion. »

Du print au numé­rique : Maga­zine tourne la page

En 40 années d’exis­tence, le chemin de Maga­zine s’est progres­si­ve­ment parsemé de réus­sites avec la signa­ture d’une campagne pour le Crédit Mutuel, puis Nostal­gie, la CCI de Lyon … Puis a essuyé la crise des années 90. « Le contexte écono­mique entre 1992 et 1993 était diffi­cile. Il a fallu prendre des mesures sans licen­cier personne, relate Gabriel Guedj. On a fait appel à la soli­da­rité de nos colla­bo­ra­teurs et tout le monde a accepté de bais­ser son salaire durant un an pour passer cette mauvaise passe. » L’agence de pub s’ac­croche et parvient à sortir la tête de l’eau « Cette période-là nous a marqué, déplore Gabriel Guedj. Il y a toujours des années meilleures que d’autres.  »

L’an­née 2021 se révèle être une des meilleurs de l’agence. Le groupe se déve­loppe et apprend à vivre dans l’ère du numé­rique « On a créé l’agence à une époque où le digi­tal n’exis­tait pas, on est de culture plutôt print » déclare Gabriel Guedj. Maga­zine s’adapte en créant des sites web et des campagnes de pub sur les réseaux sociaux. Cette partie digi­tale sera déployée par Thomas Guedj, fils de Gabriel Guedj et Sylvie Grand­gi­rard, car l’en­tre­prise est en cours de trans­mis­sion « La troi­sième géné­ra­tion permet à l’en­tre­prise de perdu­rer et cela écrit une histoire  » affirme Gabriel Guedj.

Valen­tine Briant

Consent choices
Remonter