Légis­la­tives Rhône : la majo­rité prési­den­tielle résiste en zone rurale et dans l’Ouest lyon­nais

En dehors de Lyon et de la 7ème circons­crip­tion, les dépu­tés sortants de la majo­rité prési­den­tielle résistent mieux dans l’Ouest lyon­nais et les zones rurales où ils ont, à nouveau, pris le dessus sur LR. Ils devraient retrou­ver leur siège dimanche prochain. Ils arrivent en tête dans la 10ème circons­crip­tion : Thomas Gassilloud (36,10%) ; la 11ème avec Jean-Luc Fugit (30,55%) et la 12ème avec Cyrille Isaac-Sibille (photo) 30,70%. Ils seront tous les trois oppo­sés à candi­dat NUPES, là où en 2017, ils affron­taient un candi­dat LR au 2nd tour. C’est le cas notam­ment dans la 12ème circons­crip­tion dans l’Ouest lyon­nais (Oullins, Tassin, Ste-Foy, Pierre-Bénite). Jérôme Moroge, le maire LR de Pierre Bénite qui avait échoué en 2017 à prendre la succes­sion du LR Michel Terrot, titu­laire du poste pendant près de 30 ans (1988/2017) en pleine vague macro­nienne, mort à nouveau la pous­sière, finis­sant 3ème cette fois-ci, devancé d’un point pour la 2ème place (400 voix) par Jean-François Baudin (NUPES) 23,03%. Le député MoDem devrait retrou­ver son siège sans trop de diffi­cul­tés.

Yves Blein à la peine dans la 14ème

Dans la 13ème circons­crip­tion, dans l’Est lyon­nais où Danièle Caza­rian (LREM) ne se repré­sen­tait pas, la majo­rité prési­den­tielle défen­due par Sarah Tanzilli arrive en tête avec 28,44% devant le candi­dat NUPES Victor Prandt (21,67%) au coude à coude avec le RN Alain Peche­reau (21,66%), distancé de 7 voix seule­ment. Gilles Gascon, le maire LR de Saint-Priest doit se conten­ter de la 4e place (15,5%) et échoue dans sa tenta­tive de reconquête d’une circons­crip­tion déte­nue pendant 10 ans par le LR Philippe Meunier. Dans la 14ème circons­crip­tion (Vénis­sieux, Feyzin, Corbas), le candi­dat NUPES, Idir Boumer­tit, remplaçant de Taha Bouafs, arrive large­ment en tête (35,76%), lais­sant le député LREM sortant, Yves Blein à 10 points d’écart (25,47%) et encore 1 000 voix derrière le candi­dat RN, Damien Monchau (21,71%. Bruno Attal pour Reconquête fran­chit juste la barre des 5%. Le 2nd tour s’an­nonce périlleux pour Yves Blein, sauf à mobi­li­ser les absten­tion­nistes : il n’y a eu que 36,33% de votants dans cette circons­crip­tion, soit 11 points de moins que la moyenne natio­nale. Dans la 10ème et la 11ème circons­crip­tions, Thomas Gassilloud et Jean-Luc Fugit recueillent les fruits d’une bonne implan­ta­tion de terrain et d’un impor­tant travail pendant 5 ans. Ces deux circons­crip­tions, conquises sur LR en 2017, devraient recon­duire leurs sortants, dimanche prochain.

Consent choices
Remonter