OL : John Textor en pôle pour rache­ter les parts de Pathé et IDG

La vente des parts de Pathé et IDG Capital s’accélère et devrait être effective dans les toutes prochaines heures. L’Américain John Textor est pressenti pour être le nouvel homme fort du club, alors que Foster Gillett, favori de Jean-Michel Aulas, n’est pas parvenu à déposer les garanties nécessaires à temps.

Une nouvelle ère va s’ou­vrir pour l’Olym­pique Lyon­nais. L’homme d’af­faires améri­cain John Textor devrait rache­ter dans les prochaines heures les parts de Pathé (19,38%) et IDG Capi­tal (19,85%), selon les infor­ma­tions du média Bloom­berg, confir­mées par RMC Sport et L’Équipe ce lundi. L’épi­logue d’un feuille­ton démarré en mars dernier lors de l’an­nonce de la mise en vente des parts des deux action­naires histo­riques du club (lire ici). Le chan­ge­ment d’ac­tion­na­riat devrait être offi­cia­lisé d’ici lundi soir. Le conseil d’ad­mi­nis­tra­tion d’OL Groupe, initia­le­ment prévu mardi à 17h, a fina­le­ment été avancé pour se tenir ce lundi après-midi. Plus tôt dans la mati­née, le cours de bourse de l’OL avait été suspendu à 3,07 euros.

>>>À lire aussi : OL Groupe : Aulas répond à Pathé et IDG Capi­­tal

En rache­tant les parts de Pathé et IDG, John Textor, déjà proprié­taire des clubs de Bota­fogo au Brésil et du RWD Molen­beek en Belgique, et déten­teur de 40% des parts de Crys­tal Palace en Angle­terre, devien­dra donc le nouvel homme fort de l’OL. L’in­ves­tis­seur améri­cain aurait devancé son compa­triote Foster Gillett, un temps pres­senti suite à ses longs échanges début juin avec Jean-Michel Aulas dans le sud de la France. Si Gillett propo­sait une enve­loppe globale de près de 600 millions d’eu­ros, compre­nant le rachat d’une partie des parts du président d’OL Groupe, en plus de celles de Pathé et IDG, mais aussi une augmen­ta­tion de capi­tal proche des 100 millions d’eu­ros, il n’au­rait pas été en mesure d’ap­por­ter les garan­ties bancaires néces­saires à son offre. Une donnée rédhi­bi­toire pour le groupe Pathé, soucieux de vendre rapi­de­ment ses parts. 

John Textor préféré à Foster Gillett

L’offre de John Textor serait légè­re­ment infé­rieure à celle de Foster Gillett mais l’Amé­ri­cain, révélé grâce au déve­lop­pe­ment de sa société fuboTV, spécia­li­sée dans le strea­ming et cotée à la bourse de New York, serait le seul à avoir déposé les garan­ties néces­saires dans le calen­drier et le cahier des charges imposé par Jean-Michel Aulas aux quatre préten­dants améri­cains. Selon les infor­ma­tions de Bloom­berg, John Textor souhai­te­rait inves­tir 90 millions d’eu­ros sur le marché des trans­ferts dès cet été pour renfor­cer l’ef­fec­tif lyon­nais.

Depuis ses premiers échanges avec le club initiés à la mi-mai, il s’est montré très attiré par le « côté basket » du projet de l’OL, avec la présence dans le club de Tony Parker, ancienne gloire de la NBA et la construc­tion de la future LDLC Arena, qui devrait sortir de terre pour 2023. 

Consent choices
Remonter