Banque Riche­lieu : Jacques-Aymon Lapluye veut renfor­cer sa présence lyon­naise

La Banque Riche­lieu passe à l’of­fen­sive. La banque privée, qui fête cette année ses 20 ans de présence à Lyon, entend doubler ses effec­tifs (10 colla­bo­ra­teurs dont 5 banquiers privés aujourd’­hui) d’ici à la fin de l’an­née. Ce sont ainsi 4 à 5 banquiers privés supplé­men­taires qui devraient très prochai­ne­ment inté­grer le bureau installé dans le Grand Hôtel-Dieu. Et comme il est de tradi­tion, ces nouveaux banquiers privés devraient être suivis par des clients fidèles, faisant gonfler le volume d’ac­ti­vité de la Banque Riche­lieu dont le ticket d’en­trée est de 1 million d’eu­ros. « Le bureau lyon­nais gère actuel­le­ment plus de 300 millions d’eu­ros d’ac­tifs sous gestion, nous pour­rions dépas­ser les 500 millions d’eu­ros d’ac­tifs sous-gestion dans quelques mois lorsque nous aurons bouclé ces recru­te­ments », annonce Jacques-Aymon Lapluye, direc­teur clien­tèle privée et membre du direc­toire de la Banque Riche­lieu.

Remonter