LE MENSUEL DES POUVOIRS LYONNAIS

Loïc Terrenes intègre le cabinet ministériel d’Olivier Véran

Publié le 5 août 2022

De nouvelles responsabilités nationales pour Loïc Terrenes. Le conseiller national des Jeunes avec Macron, battu sur le fil lors des dernières législatives par le député sortant Hubert Julien-Laferrière, investi par la Nupes (51,6% – 48,4%), rejoint le cabinet d’Olivier Véran au ministère du Renouveau démocratique et porte-parolat du gouvernement, comme conseiller argumentaire. « C’est comme un […]

De nouvelles responsabilités nationales pour Loïc Terrenes. Le conseiller national des Jeunes avec Macron, battu sur le fil lors des dernières législatives par le député sortant Hubert Julien-Laferrière, investi par la Nupes (51,6% – 48,4%), rejoint le cabinet d’Olivier Véran au ministère du Renouveau démocratique et porte-parolat du gouvernement, comme conseiller argumentaire.

« C’est comme un retour aux sources puisque j’étais son collaborateur parlementaire lorsqu’il était député (entre juin 2017 et février 2019, ndlr), rappelle Loïc Terrenes. Il est comme un mentor pour moi en politique. Nous sommes toujours restés proches et il était d’ailleurs venu me soutenir pendant ma campagne. À l’issue de cette élection et après sa nomination début juillet, il m’a proposé de le rejoindre pour participer aux chantiers qu’il doit mener en tant que porte-parole du gouvernement et ministre du Renouveau démocratique. » 

« Je garderai toujours un oeil très averti sur ce qu’il se passe à Lyon »

Si les contours du poste paraissent assez flou, le Lyonnais de 26 ans, plus jeune candidat macroniste de France lors des dernières législatives, précise l’étendue de ses futures missions : « L’argumentaire consiste à faire comprendre l’action du président et de son gouvernement de manière claire, transparente et pédagogique. La mission est complexe, surtout dans un contexte de tension internationale, de crise énergétique et de problématiques fortes liées au pouvoir d’achat. Les mots comptent et pèsent lourds, il faut donc s’employer à choisir les bons. »

Pour cette nouvelle mission, Loïc Terrenes va s’installer à Paris et quitter la région lyonnaise, un mois seulement après avoir lancé son association citoyenne Confluences. « Je redescendrai très régulièrement à Lyon et je garderai toujours un oeil très averti sur ce qu’il se passe ici. Avec les équipes de Confluences, nous avons beaucoup de chantiers et de rencontres en préparation pour faire émerger de nouvelles idées et écouter les préoccupations des Lyonnais et des Lyonnaises. » Avec cette association lancée fin juin et ses nouvelles responsabilités parisiennes, le jeune macroniste pourrait être l’une des grandes figures des prochaines élections municipales en 2026 entre Rhône et Saône.

dans la même catégorie
Articles les plus lus
Consent choices