LE MENSUEL DES POUVOIRS LYONNAIS

Medef Lyon Rhône : Anthony Jeanbourquin, nouveau délégué général

Publié le 25 août 2022

Après 9 mois de vacance, le Medef Lyon-Rhône a trouvé son nouveau délégué général. A 53 ans, Anthony Jeanbourquin arrive de Besançon, où il occupait la fonction de directeur général de la CCI du Doubs après avoir été délégué général du Medef du Doubs et du Medef de Franche-Comté.

Eureka ! Le Medef Lyon-Rhône s’est (enfin) trouvé un délégué général pour succéder à Jean-Louis Joly, parti en décembre dernier, après 11 ans d’exercice de la fonction et à l’issue d’une négociation qui a pris une bonne partie de l’automne. Pour recruter son successeur, Gilles Courteix, président du Medef Lyon-Rhône avait missionné le cabinet parisien Fursac Anselin & Associés avec un cahier des charges spécifiant que l’heureux élu devait avoir une bonne connaissance du monde patronal et professionnel et ne pas être en poste à Lyon. Histoire de bien tourner la page, d’avoir du sang neuf dans l’organisation patronale lyonnaise et de s’éviter tout risque de retomber dans des querelles lyonno-lyonnaises.

Le couac de Matthieu Labbé

Début mars, Gilles Courteix pense avoir trouvé la personne idoine avec Matthieu Labbé, alors chef de cabinet de Franck Riester, ministre du Commerce extérieur et de l’attractivité, après avoir dirigé deux syndicats professionnels : celui de la boulangerie-pâtisserie et celui des centres d’appel. Prise de poste prévu mi-mai, à l’issue de l’élection présidentielle. Sauf que le pressenti préfère, au dernier moment, poursuivre sa mission auprès de son ministre à Paris et annonce à Gilles Courteix qu’il ne viendra pas… la veille de sa prise de fonction. Une attitude pour le moins cavalière très mal vécue par le président du Medef Lyon-Rhône et l’ensemble de l’équipe dirigeante de l’organisation patronale où cette vacance prolongée commençait à devenir très pesante.

La nouvelle recherche, lancée fin mai, aboutit aujourd’hui avec l’officialisation de l’arrivée d’un nouveau délégué général (et non pas d’un directeur général comme précédemment) lundi 5 septembre. C’est donc Anthony Jeanbourquin, 53 ans, qui rejoint le 60, avenue Jean-Mermoz dans le 8e arrondissement. Bisontin d’origine, des études à l’université de Franche-Comté puis à l’université de Berkeley en Californie et ensuite une carrière dans sa région d’origine. Un court passage de 2 ans dans l’entreprise familiale (études et ingénierie de la construction), puis la direction de la technopole Temis à Besançon et la prise en charge du développement économique du Grand Besançon, à la demande du président de Temis. Tandis que la Franc-Comtoise, Laurence Parisot, préside aux destinées du Medef national, il devient délégué général du Medef du Doubs et de la région Franche-Comté de 2009 à 2014. Il devient ensuite directeur général de la CCI du Doubs, poste qu’il occupait jusqu’à cet été. Huit ans au cours desquels il a « accompagné la nécessaire transformation des CCI, institutionnelle et organisationnelle, avec la mise en place d’un nouveau modèle économique ». En première ligne comme toutes les CCI pendant la crise du Covid-19, il a fédéré l’ensemble du monde économique et des EPCI (établissements publics de coopération intercommunale) pour faciliter le quotidien des chefs d’entreprise durant cette période.

Passionné de ski

Reconnu pour son sens du dialogue et de la concertation, Anthony Jeanbourquin est attaché aussi à la « culture de la performance et du résultat ». Sur un plan personnel, le nouveau délégué général du Medef Lyon-Rhône est un passionné de ski, titulaire d’un brevet d’Etat en ski alpin obtenu à l’ENSA de Chamonix et adhérent depuis 30 ans au SNMSF (Syndicat national des moniteurs du ski français).

La feuille de route du nouveau délégué général s’inscrira dans le projet de mandature défini par la gouvernance du Medef Lyon-Rhône pour 2022-2023. Elle s’articule autour de trois axes : « poursuivre le développement de l’attractivité du territoire, réaffirmer le rôle de l’entreprise comme moteur du progrès social et environnemental, embarquer la jeunesse dans l’aventure et les valeurs de l’entreprise ». Le Medef Lyon-Rhône revendique 2 500 entreprises adhérentes et 600 mandataires patronaux. A noter qu’un autre N°2 patronal prend aussi ses fonctions début septembre à Lyon : Frank Lebel à la CPME Rhône. Il arrive, quant à lui, de la Chambre de métiers et de l’artisanat du Rhône.

dans la même catégorie
Articles les plus lus
Consent choices