Axeleo Capi­tal lève 50 millions pour accom­pa­gner des star­tups tech

Après avoir bouclé un premier tour de table de 45 millions d’eu­ros en 2017, puis un second de 40 millions d’eu­ros en 2020, la société lyon­naise de capi­tal-risque Axeleo Capi­tal lève cette fois 50 millions d’eu­ros pour son nouveau fonds. Baptisé AXC2, il a voca­tion à soute­nir des star­tups tech­no­lo­giques BtoB en phase d’amorçage spécia­li­sées dans la cyber­sé­cu­rité, les fintech et le SaaS avec des tickets compris entre 200 000 euros et 1,5 million d’eu­ros. « Avec ce fonds, nous conso­li­dons notre ancrage histo­rique dans ces domaines. Nous pour­sui­vons notre mission d’être le premier parte­naire seed des entre­pre­neurs de la tech », avance Eric Burdier, le gene­ral part­ner et cofon­da­teur d’Axe­leo Capi­tal. Abondé par ses parte­naires histo­riques (Région Aura, Vinci Ener­gies, Caisse d’Épargne Rhône-Alpes…), ce nouveau fonds reste ouvert aux inves­tis­seurs jusqu’au 2e trimestre 2023 avec l’am­bi­tion de grim­per jusqu’à 80 millions d’eu­ros. Axeleo Capi­tal a prévu d’in­ves­tir 70% des capi­taux d’AXC2 en France et 30% dans des star­tups euro­péennes.

Remonter