Immo­bi­lier : Thomas Broquet récu­père son nom

Le spécialiste de l'immobilier commercial Thomas Broquet récupère la marque à son nom exploitée depuis 2010 par une autre structure sous le nom de Thomas Broquet Conseil.

La situa­tion était un peu étrange et pouvait porter à confu­sion. Depuis son retour aux affaires dans la région lyon­naise en 2016 après quelques années passées dans le sud de la France, le spécia­liste de l’im­mo­bi­lier commer­cial Thomas Broquet offi­ciait sous le nom de TOMM Inves­tis­se­ment… et comp­tait parmi ses « concur­rents » Thomas Broquet Conseil, la struc­ture à son nom reven­due en 2010 à Vladi­mir da Silva Dias. Une anoma­lie désor­mais répa­rée : le contrat d’ex­ploi­ta­tion de 12 ans de sa marque arri­vant à échéance cet été, Thomas Broquet récu­père son nom tandis que Thomas Broquet Conseil se trans­forme en TBC Immo­bi­lier.

« L’idée est de me faire plai­sir »

« TOMM Inves­tis­se­ment devient donc Thomas Broquet by TOMM Inves­tis­se­ment. Le cœur de métier reste quant à lui inchangé et s’ar­ti­cule toujours autour des acti­vi­tés de conseil, vente, cession et loca­tion de locaux commer­ciaux », explique Thomas Broquet qui devrait réali­ser un volume de tran­sac­tion de l’ordre de 10 millions d’eu­ros cette année « réparti à part égale entre la cession de droit au bail et loca­tion d’un côté, et la vente de l’autre ». Alors que la struc­ture compte 3 colla­bo­ra­teurs, Thomas Broquet envi­sage deux recru­te­ments d’ici à la fin de l’an­née pour soute­nir sa crois­sance. « Mais je ne veux pas refaire comme à l’époque où je diri­geais une entre­prise d’une quin­zaine de colla­bo­ra­teurs. Je ne faisais plus mon métier mais gérais des équipes. L’idée est de reve­nir sur le terrain et de me faire plai­sir », annonce Thomas Broquet.

Remonter