Clara Trévi­siol en pleim boom avec Mona­bee

Année 2022 record pour Mona­bee. Le spécia­liste lyon­nais de l’éner­gie solaire et du photo­vol­taïque a multi­plié son acti­vité par deux ces douze derniers mois. Une donnée liée à la flam­bée des prix de l’éner­gie qui pousse les ménages à s’équi­per d’un système de produc­tion photo­vol­taïque. « Avec cette hausse du coût de l’éner­gie, et la guerre en Ukraine et les craintes sur l’ap­pro­vi­sion­ne­ment en gaz, les parti­cu­liers comme les profes­sion­nels s’in­ter­rogent et souhaitent aujourd’­hui produire, contrô­ler et maîtri­ser une partie de leur consom­ma­tion. Donc ça se traduit par une hausse très signi­fi­ca­tive des demandes », témoigne Clara Trévi­siol, cofon­da­trice de Mona­bee en 2012. L’en­tre­prise lyon­naise enre­gistre même un nombre de demandes entrantes multi­plié par dix par rapport à l’an­née dernière. 

Recru­ter des équipes de pose

Cette nouvelle dyna­mique inter­vient après le bouclage d’une levée de 2 millions d’eu­ros pour Mona­bee cet été. « On va faire 7 millions d’eu­ros de chiffre d’af­faires en 2022 donc on est dans les tendances prévues. On veut pour­suivre cette crois­sance très forte en multi­pliant ce chiffre par 3 ou 4 l’an­née prochaine et atteindre les 60 millions d’eu­ros hori­zon 2026 », avance Clara Trévi­siol. Pour remplir ses cobjec­tifs et répondre à la demande, l’en­tre­prise a massi­ve­ment recruté, doublé sa force commer­ciale et compte aujourd’­hui 54 colla­bo­ra­teurs dans ses rangs. « L’am­bi­tion désor­mais c’est de recru­ter des équipes de pose. On en a une en interne sur Rhône-Alpes, mais on aime­rait en recru­ter une en région Paca, et une autre en Aqui­taine. Le recru­te­ment des instal­la­teurs est un vrai sujet, on manque cruel­le­ment d’équipes de pose. On sur-performe mais on a besoin de main d’oeuvre pour absor­ber cette hausse  », prolonge la cofon­da­trice. 

Remonter