Bourse & Valeurs #150, avec Benja­min Bruneau (genO­way)

L’in­vité : Benja­min Bruneau, direc­teur finan­cier de genO­way, société de biotech­no­lo­gie lyon­naise spécia­li­sée dans la concep­tion, le déve­lop­pe­ment et la commer­cia­li­sa­tion de modèles précli­niques géné­tique­ment modi­fiés (souris, rats).

genO­way a réalisé un chiffre d’af­faires conso­lidé de 7,8 millions d’eu­ros au 1er semestre 2022, en crois­sance orga­nique de +26%, en ligne avec son objec­tif 2022 et avec le rythme de crois­sance annuelle moyenne supé­rieure à +20% visé pour la période 2021–2024 dans le cadre de son plan stra­té­gique. Forte progres­sion aussi de la renta­bi­lité au 1er semestre 2022 avec un EBITDA, qui passe de 0,2 million d’eu­ros au 1er semestre 2021 à 1,3 million au 1er semestre 2022. Le résul­tat net ressort à 0,2 million d’eu­ros à la fin du 1er semestre 2022 contre –0,7 million en 2021.

Inter­rogé fin septembre, à l’oc­ca­sion du Forum Lyon Pôle Bourse, Benja­min Bruneau prévoyait un second semestre 2022 avec une « dyna­mique de crois­sance simi­laire aux semestres précé­dents avec pour objec­tif de dépas­ser 17 millions d’eu­ros de chiffre d’af­faires en 2022 » (11 millions en 2020 et 14 millions en 2021). genO­way a élaboré à partir de 2018 un cata­logue de modèles « huma­ni­sés » prêts à l’em­ploi pour la recherche en immuno-onco­lo­gie et pour les immu­no­thé­ra­pies. La biotech lyon­naise opère dans 28 pays dans le monde (Amérique du Nord, Europe et Asie) et travaille avec 170 entre­prises des sciences de la vie dont 17 des 20 plus grands labo­ra­toires phar­ma­ceu­tiques mondiaux.

Remonter