Le Jour­nal Éco #134, avec Erick Lelouche (Boeh­rin­ger Ingel­heim France)

L’in­vité : Erick Lelouche, président de Boeh­rin­ger Ingel­heim France, basée à Lyon et leader en santé vété­ri­naire. L’oc­ca­sion de faire le point sur l’in­ves­tis­se­ment majeur de 300 millions d’eu­ros du groupe alle­mand à Jonage autour de la créa­tion d’une usine de produc­tion spécia­li­sée dans les vaccins contre la fièvre aphteuse et la fièvre catar­rhale ovine. Le gros œuvre exté­rieur est désor­mais terminé. La produc­tion devrait pouvoir démar­rer fin 2024 ou début 2025.

Les inves­tis­se­ments du labo­ra­toire phar­ma­ceu­tique alle­mand indé­pen­dant (20 milliards d’eu­ros de chiffre d’af­faires et 52 000 personnes dans le monde) dans la région lyon­naise concernent aussi ses sites de Saint-Priest et Lentilly, ainsi que ses centres de R & D (Saint-Priest et Saint-Vulbas). Erick Lelouche détaille les actions enga­gées par Boeh­rin­ger Ingel­heim France en matière de « One health », le concept de santé unique qui vise à établir des passe­relles entre santé humaine et santé animale. Avec, à la clé, le lance­ment début 2020 d’un hub mondial en santé publique vété­ri­naire, mais aussi la créa­tion d’une chaire de santé publique vété­ri­naire, d’un master one health et d’une co-entre­prise entre Boeh­rin­ger, bioMé­rieux et Evotec travaillant sur les futures géné­ra­tions d’an­ti­bio­tiques et la lutte contre l’an­ti­bio­ré­sis­tance. Bapti­sée Auro­bac et lancée au début de l’été 2022, cette co-entre­prise de 40 millions d’eu­ros, dans laquelle Boeh­rin­ger est majo­ri­taire, est basée à Lyon.

Remonter