Assys­tem cherche 300 colla­bo­ra­teurs pour la tran­si­tion écolo­gique

Le groupe d’in­gé­nie­rie et de gestion de projet Assys­tem (500 millions d’eu­ros de CA en 2021) dirigé par Domi­nique Louis (photo) recrute 300 nouveaux colla­bo­ra­teurs sur la région Auvergne-Rhône-Alpes, une campagne de recru­te­ment qui s’ins­crit dans sa poli­tique de tran­si­tion vers une éner­gie bas-carbone : « Pour réus­sir ce switch éner­gé­tique, il va falloir conce­voir, construire et opérer un grand nombre de projets d’in­fra­struc­ture dans les secteurs sur lesquels Assys­tem inter­vient, explique Caro­line Lamberts, la porte-parole d’As­sys­tem. Ce nombre crois­sant de projets implique un fort besoin de compé­tence dans les domaines de l’in­gé­nie­rie, de la gestion de projet et du digi­tal. »

Engagé dans le nouveau programme nucléaire français annoncé par Emma­nuel Macron en 2022, Assys­tem inter­vient auprès d’Ed­vance (filiale d’EDF), à Gerland et travaille égale­ment autour de projets liés à l’atome, accom­pa­gnant notam­ment NAAERA, deep­tech française, dans la construc­tion d’un réac­teur nucléaire nouvelle géné­ra­tion. En pleine crois­sance, l’en­tre­prise cotée en bourse qui emploie plus de 6500 colla­bo­ra­teurs dans plus de 12 pays (dont 450 à Lyon), a réalisé, sur les 9 premiers mois de l’exer­cice 2022, un chiffre d’af­faires de 360,6 millions d’eu­ros, soit une hausse de 11% par rapport à 2021.

V.B.

Consent choices
Remonter