Esker : Jean-Michel Bérard enchaîne avec une nouvelle année record

Encore une année histo­rique pour Esker, l’édi­teur lyon­nais, leader mondial dans les solu­tions d’au­to­ma­ti­sa­tion des cycles de gestion des entre­prises. L’en­tre­prise prési­dée par Jean-Michel Bérard (photo) signe à la fois son record de chiffre d’af­faires sur un trimestre (42,5 millions d’eu­ros, au 4e trimestre 2022, soit + 18% ou + 13% à taux de change constant) et sur l’en­semble d’un exer­cice avec des ventes annuelles 2022 qui tutoient les 160 millions d’eu­ros (159,3 millions très préci­sé­ment), en augmen­ta­tion de + 19% (+ 13% à taux de change constant), dont les 2/3 réali­sés à l’in­ter­na­tio­nal. En décembre, Esker a fran­chi la barre symbo­lique des 1 000 colla­bo­ra­teurs actifs (soit 972 équi­va­lents temps plein). Au 31 décembre 2022, la tréso­re­rie de l’édi­teur lyon­nais s’éta­blit à 47 millions d’eu­ros (contre 39,2 millions au 31 décembre 2021).

Crois­sance de 12 à 14% atten­due en 2023

« Esker dispose d’une grande auto­no­mie finan­cière pour exécu­ter sa stra­té­gie axée sur l’ac­cé­lé­ra­tion de sa crois­sance orga­nique et sur la réali­sa­tion d’opé­ra­tions de crois­sance externe ciblées visant à inté­grer des solu­tions adja­centes qui augmen­te­ront la valeur déli­vrée à ses clients », précise la direc­tion d’Esker.

Concer­nant l’an­née 2023, grâce à la bonne perfor­mance des prises de commandes au cours de l’an­née 2022 et malgré un ralen­tis­se­ment écono­mique qui pour­rait éroder le nombre de tran­sac­tions trai­tées sur la plate­forme, l’édi­teur lyon­nais anti­cipe une crois­sance orga­nique pour l’en­semble de l’an­née de +12% à +14%, avec une profi­ta­bi­lité qui devrait se situer entre 12% et 15%.

Une 15e filiale au Bene­lux

Esker annonce l’ou­ver­ture d’une nouvelle filiale au Bene­lux (Belgique, Pays-Bas et Luxem­bourg). Une implan­ta­tion qui s’ins­crit dans la stra­té­gie “Glocal” d’Es­ker : une approche à la fois inter­na­tio­nale et locale grâce à l’ou­ver­ture de filiales. Esker Bene­lux sera la 15e filiale du groupe. Elle sera diri­gée par Adelin Odent, précé­dem­ment en charge de la zone Bene­lux pour la filiale France d’Esker. Le Bene­lux est un pôle d’at­trac­ti­vité euro­péen majeur pour les grandes entre­prises, notam­ment dans l’in­dus­trie et les biotech­no­lo­gies. Esker compte déjà de nombreux clients dans cette zone tels que Abbott, Atlas Copco, Gree­nyard, Heine­ken, Ineos et un parte­na­riat fort avec KPMG sur la zone Pays-Bas.

Remonter