Exclu­sif: In Extenso rachète VO Consul­ting et prend pied au Bene­lux

In Extenso vient de lancer le top départ de son inter­na­tio­na­li­sa­tion. Le groupe basé à Lyon, qui compte plus de 250 implan­ta­tions dans l’Hexa­gone, a pris le contrôle de VO Consul­ting, un cabi­net de conseil qui compte 80 personnes au Luxem­bourg et en Belgique. VO Consul­ting, l’une des prin­ci­pales fidu­ciaires luwem­bour­geoise, a réalisé 7.5 millions d’eu­ros de chiffre d’af­faires en 2022.

Le cabi­net dispose d’une clien­tèle de PME, arti­sans et commerçants rela­ti­ve­ment simi­laire à celle du géant lyon­nais (5 500 personnes, 500 millions d’eu­ros de chiffre d’af­faires). “VO Consul­ting fait le même métier que nous et va nous permettre de déployer des syner­gies trans­fron­ta­lières. Ils ont parfai­te­ment adhéré à notre vision de l’évo­lu­tion du métier et garde­ront leur auto­no­mie”, précise Antoine de Ried­mat­ten (photo), le président du direc­toire d’In Extenso.

In Extenso vise les 800 millions d’eu­ros de chiffre d’af­faires en 2028

Cette première pierre posée hors des fron­tières devrait très rapi­de­ment pros­pé­rer. D’ici à cinq ans, In Extenso entend faire passer son chiffre d’af­faires de 7,5 à 30 millions d’eu­ros dans cette zone voisine. “Nous nous inté­res­sons égale­ment à la Suisse romande où nous sommes en train d’étu­dier de nouvelles acqui­si­tions. Notre logique consiste à enta­mer notre déve­lop­pe­ment à l’ex­port dans les zones fran­co­phones”, précise Antoine de Ried­mat­ten.

Depuis qu’In Extenso a quitté le giron du groupe Deloitte, en 2018, dans le cadre d’un LBO, le groupe spécia­lisé dans le conseil et l’ex­per­tise comp­table connaît une crois­sance en flèche. Son chiffre d’af­faires est passé de 360 à 500 millions d’eu­ros. Et la crois­sance s’ac­cé­lère, puisqu’en 2022, son acti­vité a fait un bond de 16%. De quoi permettre à Antoine de Ried­mat­ten d’en­vi­sa­ger serei­ne­ment le fran­chis­se­ment des 800 millions, prévu pour 2028.

Remonter