Fidu­cial : Chris­tian Latouche recrute 2 000 personnes sur 100 métiers

Année 2023 marquée sous le signe du recru­te­ment pour Fidu­cial, leader dans les services pluri­dis­ci­pli­naires aux entre­prises. Ce sont au total plus de 2 000 profils quali­fiés que le groupe lyon­nais compte recru­ter à l’échelle natio­nale sur une centaine de métiers : comp­tables, avocats ou bien encore déve­lop­peur infor­ma­tique. Une campagne signée TBWA Corpo­rate autour de la théma­tique « Faites un métier qui compte » avec plusieurs visuels à la clé.

Depuis sa créa­tion par Chris­tian Latouche (photo) en 1970, Fidu­cial a connu une crois­sance inin­ter­rom­pue et affiche désor­mais une présence dans 78 pays. En 2021, il a réalisé un chiffre d’af­faires de 1,830 milliard de dollars, dont 1,240 milliard d’eu­ros en Europe. Si l’ex­per­tise-comp­table reste son cœur de métier (avec une offre très tour­née vers les TPE), il est aussi présent désor­mais, à la suite d’ac­qui­si­tions, dans les métiers du droit (Fidu­cial Legal by Lamy), de l’in­for­ma­tique, du conseil finan­cier et de la banque (Themis Banque), de la four­ni­ture de bureaux ou bien encore de la sécu­rité (N°2 en France avec Fidu­cial Sécu­rité avec plus de 9 500 sala­riés).

Près de 20 000 colla­bo­ra­teurs

Au total, Fidu­cial compte plus de 19 600 colla­bo­ra­teurs dans le monde dont 15 300 en Europe dans les 830 agences du groupe. Dans ses embauches, Fidu­cial fait appel à l’al­ter­nance : plus de 300 appren­tis sont actuel­le­ment en forma­tion au sein du groupe, dont près d’un tiers pour­sui­vra sa vie profes­sion­nelle au sein de l’en­tre­prise. Le groupe recrute aussi des séniors, de longue date. “En 2022, malgré les tensions sur le marché du travail, nous avons recruté près de 2 000 personnes, dont 1 200 comp­tables (…) Nous avons déve­loppé des cursus de forma­tion interne sur les métiers pénu­riques, comme la paie, permet­tant ainsi à des personnes moti­vées de se réorien­ter profes­sion­nel­le­ment. Mais cela n’est pas suffi­sant pour couvrir nos besoins, nos volumes étant impor­tants et souhai­tant main­te­nir nos stan­dards de recru­te­ment. C’est pourquoi nous avons fait le choix de lancer notre première campagne de recru­te­ment, sur tout le terri­toire ”, déclare Nico­las Leroy, direc­teur du recru­te­ment chez Fidu­cial.

Remonter