Cyber­sé­cu­rité: Visia­tiv et la Caisse d’Epargne Rhône Alpes font cause commune

Proposer aux TPE-PME une offre clé en mains en matière de cybersécurité, tel est l’objectif du partanariat signé entre Visiativ et la Caisse d’Epargne Rhône Alpes. L’entreprise de Laurent Fiard a déjà accompagné 300 entreprises sur le risque cyber. Ses services sont proposés aux 12 000 clients entreprises de l’Ecureuil.

De plus en plus d’at­taques et des TPE-PME qui ne savent pas par quel bout prendre le problème. En 2022, une entre­prise française sur deux a été la cible d’une cybe­rat­taque. Et ce, avec un coût moyen de rançon de 130 000 €, sachant que 70% des attaques arrivent par mail. Fort de ces constats, Visia­tiv et la Caisse d’Epargne Rhône Alpes ont décidé d’unir leurs forces. « Les grands comptes sont bien accom­pa­gnés, mais pour les TPE-PME, la sécu­rité infor­ma­tique fait désor­mais partie des sujets incon­tour­nables », plaide  Didier Bruno, membre du direc­toire de la CERA en charge de la Banque de déve­lop­pe­ment régio­nal. D’où le parte­na­riat signé offi­ciel­le­ment hier avec Laurent Fiard, PDG de Visia­tiv, pour que l’ex­per­tise métier du groupe lyon­nais en matière de cyber­sé­cu­rité puisse être propo­sée à tous les clients entre­prises de la CERA (plus de 12 000 en comp­tant les profes­sion­nels).

Tiers de confiance des TPE-PME

Se défi­nis­sant comme des « parte­naires de confiance des TPE et PME », les deux signa­taires ont décidé de s’al­lier afin de « conseiller et propo­ser des solu­tions clés en main aux diri­geants de TPE/PME ». A la clé, un accom­pa­gne­ment qui se veut simple et acces­sible : une phase d’éva­lua­tion de la sécu­rité du système d’in­for­ma­tion de l’en­tre­prise par un diagnos­tic initial dres­sant l’état des lieux de l’or­ga­ni­sa­tion et de sa matu­rité en termes de sécu­rité infor­ma­tique suivi d’un plan de « remé­dia­tion adapté aux vulné­ra­bi­li­tés détec­tées avec la mise en place d’ac­tions correc­trices et de solu­tions prag­ma­tiques ». Troi­sième étape, Visia­tiv peut assu­rer « le pilo­tage de la sécu­rité infor­ma­tique de l’en­tre­prise et l’adop­tion d’une gouver­nance cyber » via la plate­forme digi­tale du groupe lyon­nais. Objec­tif pour les entre­prises qui suivent cette démarche : limi­ter les vulné­ra­bi­li­tés au risque cyber.

 « Au cours des dernières années, nous avons accom­pa­gné 300 entre­prises dans l’op­ti­mi­sa­tion et la sécu­ri­sa­tion de leurs usages digi­taux et pour renfor­cer leur cyber-rési­lience, explique Laurent Fiard, PDG de Visia­tiv. L’ex­per­tise de Visia­tiv en cyber­sé­cu­rité s’ap­puie à la fois sur une équipe de 50 experts, une métho­do­lo­gie de pilo­tage et une plate­forme asso­ciée ».

Visia­tiv en crois­sance de + 21% en 2022

De son côté, Didier Bruno déclare : « Le parte­na­riat que nous mettons en place nous permet ainsi d’ap­por­ter une solu­tion experte aux enjeux de sécu­rité auxquels sont confron­tés nos clients entre­pre­neurs. Nous jouons ainsi plei­ne­ment notre rôle de parte­naire stra­té­gique, force de propo­si­tion pour couvrir l’en­semble des besoins des entre­prises de notre terri­toire et les aider à se déve­lop­per ».

Au total, Visia­tiv travaille avec 21 000 clients entre­prises et a réalisé un chiffre d’af­faires de 259 millions d’eu­ros en crois­sance de 21% l’an dernier (+ 11% de crois­sance orga­nique) dont 36% à l’in­ter­na­tio­nal (présence dans 13 pays) avec 1 100 sala­riés. La Caisse d’Epargne Rhône Alpes emploie, quant à elle 3 000 personnes et compte 1,4 million de clients. Elle s’ap­puie sur un réseau de 280 agences et 7 centres d’af­faires.

Consent choices
Remonter