Leper­mis­libre : Lucas Tour­nel et Romain Durand ont sonné la cloche !

Mission accomplie pour les fondateurs du pure player de l’auto-école. Lepermislibre a réussi son introduction en bourse sur Euronext Growth en levant 8 millions d’euros. C’est la 1ère IPO de l’année et la 1ère d’une auto-école. A l’issue de la 1ère journée de cotation, le cours baissé de 9,9% à 3,45 euros.

C’est parti pour la cota­tion du pure player lyon­nais de l’auto-école. Moment symbo­lique de toute intro­duc­tion en bourse : les fonda­teurs et diri­geants de la société Leper­mis­libre, Romain Durand et Lucas Tour­nel (photo), ont sonné la cloche, hier, chez Euro­next marquant le top départ de leurs premiers pas en bourse sur Euro­next Growth et signant ainsi la 1ère intro­duc­tion en bourse de l’an­née 2023 et la 1ère cota­tion d’une auto-école. Comme annoncé, ils ont levé les 8 millions d’eu­ros qu’ils visaient (dont 6 millions par pré-place­ment auprès de finan­ciers) et 2 millions envi­ron auprès du public dans le cadre d’une offre à 3,83 euros l’ac­tion. Après avoir vu son chiffre d’af­faires être multi­plié par 9 ces dernières années pour atteindre 14,8 millions d’eu­ros en 2022, Leper­mis­libre vise un triple­ment d’ac­ti­vité d’ici à 2025 pour atteindre entre 45 et 50 millions avec un résul­tat d’ex­ploi­ta­tion posi­tif à partir de 2024.

Des tarifs infé­rieurs de 30%

Depuis sa créa­tion en 2014, Leper­mis­libre a vu passer près de 400 000 candi­dats et a réussi à fidé­li­ser plus de 900 ensei­gnants en étant présent dans 500 villes en France et en propo­sant des tarifs souvent infé­rieurs de près de 30% aux tarifs clas­siques. En rejoi­gnant la bourse Leper­mis­libre veut pour­suivre et accé­lé­rer son déve­lop­pe­ment autour de 4 axes : propo­ser de nouvelles offres (lance­ment de la conduite accom­pa­gnée et la conduite accé­lé­rée) ; propo­ser une solu­tion d’as­su­rance en fin de parcours ; démo­cra­ti­ser le service en pour­sui­vant le maillage terri­to­rial dans les villes de moins de 50 000 habi­tants ; deve­nir à terme le leader français de l’en­sei­gne­ment de la conduite en ligne. Premier examen de France, avant même le bacca­lau­réat, le permis de conduire repré­sente un marché estimé à plus de 2 milliards d’eu­ros par an en France.

Un marché de plus de 2 milliards d’eu­ros

Leper­mis­libre, qui détient le titre de centre de forma­tion agréé, permet à ses candi­dats de mobi­li­ser leur CPF (Compte person­nel de forma­tion) pour payer tout ou partie de leur permis. « Les modes de consom­ma­tion ont radi­ca­le­ment évolué ces dernières années, explique Romain Durand, direc­teur géné­ral. Aujourd’­hui, les jeunes géné­ra­tions privi­lé­gient le digi­tal dans tous leurs actes du quoti­dien. L’auto-école tradi­tion­nelle, au même titre que d’autres secteurs avant, n’est plus adap­tée aux nouveaux besoins de cette géné­ra­tion « digi­tal natives » et doit impé­ra­ti­ve­ment se réin­ven­ter ». Et Lucas Tour­nel, président, de conclure : “Être coté en bourse est le cadre idéal pour faire connaître publique­ment la qualité de nos forma­tions, le niveau d’ex­cel­lence de notre service et l’ac­com­pa­gne­ment offert par les équipes de Leper­mis­libre, pour permettre à chaque candi­dat de réus­sir dans les meilleures condi­tions ».

Leper­mis­libre a vécu une 1ère jour­née de cota­tion diffi­cile avec une chute de près de 10% passant de 3,83 euros en début de jour­née à 3,45 € à la clôture de la bourse.

Consent choices
Remonter