LE MENSUEL DES POUVOIRS LYONNAIS

Thermador : Guillaume Robin affiche une rentabilité nette de 10,5%

Publié le 26 février 2023

Le groupe de Saint-Quentin-Fallavier a franchi la barre des 550 millions d’euros d’activité en 2022 (+ 13,8%) avec une rentabilité nette de 10,5%, en hausse de 11,3%. Pour 2023, Guillaume Robin se montre prudent, notamment pour l’activité grand public.

En dépit d’un contexte géopolitique chargé, Thermador Groupe a enchainé avec un nouvel exercice record en 2022. Et ce après une année 2021 au cours de laquelle il avait enregistré des sommets en termes de volumes de vente. Le groupe installé à Saint-Quentin-Fallavier dans le Nord-Isère et spécialisé dans la distribution de matériels pour la circulation des fluides dans le bâtiment et l’industrie affiche une croissance de 13,8% de son chiffre d’affaires à 554 millions d’euros. Témoin de cette progression, sa filiale historique, Thermador qui franchit, à elle seule, les 100 millions d’euros de vente grâce « au succès de ses gammes de chauffe-eau solaires, d’accessoires pour les pompes à chaleur et d’accessoires pour les chaudières à combustible solide ».

Le groupe présidé par Guillaume Robin (photo) a ajouté une nouvelle corde à son arc en se positionnant sur le marché des travaux publics avec l’acquisition de la société DPI à Monaco (voir lyondecideurs.com le 5 novembre 2022), spécialisée dans les canalisations plastiques pour les réseaux humides et secs. DPI pèse 60 millions d’euros de chiffre d’affaires.

300 millions d’euros de capitaux propres

Inflation oblige, Thermador Groupe a dû répercuter une hausse de 10,8% de prix à ses clients. En termes de résultats, le groupe de négoce enregistre une solide rentabilité opérationnelle de 14,2% et une rentabilité nette de 10,5% à 58,8 millions, en progression de 11%. Avec une dette bancaire de 46,6 millions d’euros et des capitaux propres après affectation du résultat qui flirtent avec les 300 millions, Thermador, s’appuie sur « une structure financière très solide ».
Concernant l’exercice en cours, Guillaume Robin précise « avoir la certitude de devoir répercuter une hausse de prix moyenne supérieure à 4 %. En revanche, nous ne sommes pas en mesure d’évaluer l’ampleur de l’impact de l’inflation sur les volumes et sur l’investissement. Sur le marché du bâtiment, nous comptons sur la rénovation pour compenser la baisse annoncée du nombre de mises en chantier des logements neufs. Parallèlement à l’intégration progressive de DPI, nous nous concentrerons sur les synergies possibles auprès des acteurs des travaux publics. Dans l’industrie et à l’international où notre potentiel de développement est important, nous chercherons à faire croître nos parts de marché. Enfin, nous anticipons une année difficile pour notre activité grand public, conséquence directe de la baisse du pouvoir d’achat des Français».

+7% de croissance annuelle sur la décennie

Thermador confirme ses objectifs décennaux basés sur une croissance annuelle moyenne du chiffre d’affaires de 7 %. Lors de l’assemblée générale des actionnaires, le 3 avril, le groupe proposera un dividende de 2,08 euros, en hausse de 4%, « soit 32,5% du bénéfice net par action ».

dans la même catégorie
Articles les plus lus
Consent choices