Groupe Asse­lio : Pierre-Olivier Chanove multi­plie les rachats

Le courtier spécialisé en assurance et protection sociale Asselio a réalisé sept acquisitions en moins de deux ans et compte sur cette croissance externe pour atteindre les 15 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2025.

Sept acqui­si­tions en un an et demi. Le groupe Asse­lio (12 millions d’eu­ros de chiffre d’af­faires en 2022), spécia­lisé en cour­tage en assu­rance, connaît un déve­lop­pe­ment express avec ces rachats succes­sifs qui ont généré un chiffre d’af­faires de 6 millions d’eu­ros, soit une augmen­ta­tion de 100% du chiffre d’af­faires global. 

« Nous voulions à tout prix arri­ver à Paris, c’est fait. Nous avons aussi renforcé Lyon et le groupe s’est aussi installé du côté d’An­gers. Pour ces rachats, nous avons majo­ri­tai­re­ment ciblé des cabi­nets qui travaillent en protec­tion sociale  », explique Pierre-Olivier Chanove, le président fonda­teur d’As­se­lio, qui assure que ces acqui­si­tions ont été favo­ri­sées par des taux « histo­rique­ment bas » : « Nous avons eu de la chance que le calen­drier se soit parfai­te­ment aligné avec nos opéra­tions, je devrais aller brûler un cierge à Four­vière ! ».

Lais­ser souf­fler la machine

Après le rachat de ces cabi­nets, le groupe Asse­lio compte fina­li­ser une nouvelle acqui­si­tion sur Paris, en 2024. « Rien d’autre n’est programmé pour l’ins­tant. On va lais­ser la machine souf­fler un petit peu  », assure Pierre-Olivier Chanove, qui table sur un objec­tif de 15 millions d’eu­ros de chiffre d’af­faires en 2025 : « On va aller les cher­cher sans problèmes  », affirme-t-il. Fondé en 2001, le groupe Asse­lio travaille avec un porte­feuille de plus de 7000 clients et regroupe 85 colla­bo­ra­teurs répar­tis sur Lyon, Paris, Aix-les-Bains, Angers, Orthez et Nantes.

Valen­tine Briant
Consent choices
Remonter